––>

Les glandes salivaires représentent des glandes de la muqueuse buccale différenciées en vue d'une fonction spéciale : la sécrétion de la salive. Ce rôle physiologique particulier leur assure une prépondérance en volume, une constance morphologique et une différenciation histologique qui permettent de les distraire des autres groupes glandulaires moins bien définis, annexés à la muqueuse buccale.
Les glandes salivaires sont au nombre de trois de chaque côté : la parotide, la sous-maxillaire, la sublinguale. L'ensemble des six glandes forme une sorte de fer a cheval à concavité postérieure, parallèle au bord inférieur du maxillaire et concentrique à ce bord.
Les glandes salivaires, comme toutes les autres glandes para-buccales, font défaut chez les Poissons. Elles apparaissent chez certains Amphibiens (Urodèles, Anoures). Elles prennent chez quelques espèces d'Ophidiens une importance considérable et deviennent un redoutable organe de défense en se différenciant en vue de la sécrétion du venin. Elles sont bien développées chez la plupart des Oiseaux. Chez tous ces animaux elles présentent une structure et une topographie essentiellement variables suivant les espèces. Par contre, chez les Mammifères, elles affectent une disposition générale assez constante, qui permet d'homologuer sans trop de difficultés les groupes glandulaires des différentes espèces. Il existe ordinairement trois glandes plus ou moins nettement distinctes : la parotide, la sous-maxillaire et la sublinguale. Nous verrons plus loin, en étudiant la sous-maxillaire, que chez certains animaux elle est accolée à une quatrième glande, la rétro-linguale. Chez les Cétacés, les glandes salivaires font complètement défaut. Cette absence est en rapport avec la vie purement aquatique de ces animaux.

Glande parotide

La parotide (des mots grecs signifiants auprès, et oreille ; Syn. : Parotis, Ohrspeicheldrüse, Ohrendrüse, Glandula salivalis externa) est la plus volumineuse des trois glandes salivaires. Elle est placée en arrière de la branche montante de la mâchoire, au-dessous du conduit auditif externe, sur les parties latérales du pharynx.

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion