L'expectoration non sanglante présente différentes caractéristiques à préciser pour le diagnostic.

Mécanisme de l'expectoration

L'expectoration est faite de sécrétions   d'origine   sous   glottique, de "sorties de la poitrine" (ex pector) par l'effort de toux. Il ne faut pas la confondre avec un crachat salivaire ou avec un raclement de gorge ramenant des sécrétions d'origine naso sinusienne. La remontée de la sécrétion bronchique se fait physiologiquement en dehors de la toux grâce au tapis muco-cilliaire. Cette remontée aboutit en principe à une déglutition automatique (d'où la valeur du tubage gastrique dans la recherche des bacilles tuberculeux).

Description

Elle est extériorisée sous forme de crachats que le patient récolte dans un verre gradué transparent, permettant l'examen des différentes couches de sédimentation et la quantification de son volume' pour la réalisation quotidienne de la courbe d'expectoration.

Il faut préciser :

  • sa date d'apparition,   récente ou très  ancienne ;
  • son  caractère  spontané   ou   provoqué   par   certaines   positions qui    seraient    alors    soigneusement    notées    pour    faciliter    la kinésithérapie   ;
  • son horaire,   souvent   à  prédominance   matinale   ;
  • son abondance   :
    • dans   les  cas   aigus L'issue  subite  d'un  flot  de  pus  est  appelée vomique   due   à   l'effraction   dans   une   bronche   d'une  collection purulente, à partir d'un abcès du poumon le plus souvent ;
    • dans  les  cas  chroniques,  cette  abondance est très  variable  :  de l'ordre de quelques dizaines de ml dans  la bronchite chronique, de 100   ml   lors   des   poussées   de   surinfection   d'une   dilatation   des bronches,  et de  beaucoup  plus  (jusqu'à plusieurs  centaines  de  ml par   jour)    dans    des    formes    (rares)    de    cancer    pulmonaire (bronchiole-alvéolaire   étendu)   ;
  • son   aspect   et   sa   couleur     (terme    le    plus    simple    pour l'interrogatoire du patient)  :
    • translucide ou blanche, filante et aérée : salive
    • transparente et fluide =  séreuse
    • blanche ou grisâtre, plus épaisse = muqueuse
    • blanc rosé,  mousseuse,  saumonnée = oedème pulmonaire
    • jaunâtre   :   muco-purulente
    • verte   =   purulente,   parfois  paquets   arrondis   :   nummulaires   (en pièce de  monnaie)
    • rouge, sanglante = hémoptysie
    • rouge, noirâtre, rouillée = hémoptoique ;
  • son odeur   : nulle ou au contraire fétide   faisant   évoquer   une infection  à germes  anaérobies.

Valeur sémiologique et orientation diagnostique de l'expectoration

II faut opposer les expectorations aiguës et chroniques, après avoir éliminé un écoulement nasal postérieur :

Expectoration   aiguë et contexte   infectieux

  • sans anomalie radiologique pulmonaire : bronchite aiguë .
  • avec   anomalie   radiologique   pulmonaire   :  
    • expectoration   peu abondante  et  rouillée   d'une   pneumonie   bactérienne,
    • expectoration subite   et   très   purulente   d'une   suppuration   pulmonaire   (abcès),
    • mucopurulente et subaiguë  d'une  tuberculose

Expectoration aiguë et contexte allergique

(dyspnée paroxystique sibilante) avec crachats transparents, parfois perlés, épais, collants, difficiles à sortir (moules bronchiques adhérents) asthme ;

Expectoration aiguë et cardiopathie gauche

oedème aigu pulmonaire ;

Expectoration    chronique

  • muqueuse   ou   muco-purulente,   assez   peu   abondante   dans   la bronchite    chronique    dont    la    définition    associe    toux    et expectoration plus de trois mois par an depuis plus de deux ans (en l'absence de toute autre anomalie bronchique pulmonaire ou cardiaque décelable) ;
  • muco-purulente ou purulente, plus abondante, (on parle alors de bronchorrhée) dans la dilatation de bronches dont la symptomatologie remonte fréquemment à la première enfance.

A RETENIR

  • SALIVE ≠ CRACHAT ≠ EXPECTORATION
  • EXPECTORATION chez un FUMEUR = BRONCHITE CHRONIQUE... ou CANCER

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion