L'aorte donne naissance à des collatérales.

Les premières collatérales sont les artères coronaires droites et gauches puis, le tronc supra aortique avec en premier le tronc artériel brachio-céphalique, l'artère carotide primitive gauche et l'artère sous-clavière gauche.

Le tronc artériel brachio-céphalique (TABC) donne l'artère sous-clavière droite, puis l'artère carotide primitive droite.

L'artère sous-clavière est destinée au membre supérieur Si on suit son trajet côté droit ; le TABC donne l'artère sous-clavière droite (ASCD) en arrière de la clavicule, puis l'ASCD donne une collatérale importante qui est l'artère vertébrale, destinée à la partie postérieure du cerveau.

Au bord inférieur de la clavicule l'ASCD devient l'artère axillaire, au bord inférieur du muscle grand pectoral, l'artère axillaire devient l'artère humérale, au niveau de l'articulation du coude l'artère humérale se divise : en artères radiale, ulnaire et en plusieurs artères interosseuses.

Les deux artères ulnaires et radiales s'anastomosent par des arcades vasculaires superficielles et profondes, arcades qui donneront les artères interosseuses des doigts.

Les artères carotides primitives sont destinées à l'extrémité céphalique. L'artère monte rectiligne au niveau du cou, donne des collatérales en arrière des muscles sterno-cléido-mastoïdiens. Au niveau du cartilage thyroïde elle se bifurque en deux artères : l'artère carotide externe destinée aux formations de la face, du cou, de la langue et l'artère carotide interne, destinée au cerveau qui pénètre au niveau de la base du crâne par l'orifice carotidien et vascularise l'hémisphère cérébral correspondant.

Anatomiquement la carotide externe est à l'intérieur et la carotide interne est à l'extérieur.

Les deux artères carotides internes, après avoir traversées la base du crâne donnent des collatérales : l'artère cérébrale antérieure, l'artère cérébrale moyenne (artère Sylvienne).

A la partie postérieure du cerveau arrivent les artères vertébrales qui vont s'anastomoser pour former le tronc basilaire De ce tronc basilaire naissent les artères cérébrales postérieures.

Il existence des anastomoses entre les deux artères cérébrales antérieures, entre les cérébrales postérieures et les artères Sylviennes. Ces communications forment le polygone de Willis, qui est important quand il y a une occlusion d'une des artères (carotide interne ou vertébrales) il y a des suppléances par le polygone de Willis.

L'aorte descendante est située dans le médiastin postérieur, dans la cavité thoracique jusqu'à T12. Tout au long de son trajet, l'aorte donne des branches intercostales : certaines vont donner naissance à une artère destinée à la moelle épinière : l'artère Adamkiewicz Cette artère naît d'une artère intercostale à un niveau variable. Si cette artère est lésée, il y aura ischémie de la moelle épinière qui entraînera une paraplégie.

Dans la cavité abdominale, l'aorte se poursuit collée contre la colonne vertébrale, on lui décrit deux portions : une portion sus-rénale et une portion sous-rénale. La portion sus-rénale donne les artères digestives : le tronc cœliaque avec l'artère hépatique commune, splénique et gastrique gauche et l'artère mésentérique supérieure (AMS ) qui vascularise tout l'intestin grêle et la moitié droite du côlon.

La portion sous-rénale donne l'artère mésentérique inférieure (AMI) qui vascularise, la moitié gauche du côlon.

Le réseau de l'AMI s'anastomose avec le réseau de l'AMS De même l'AMS s'anastomose avec le tronc cœliaque. Les anastomoses s'appellent : arcade duodéno-pancréatique, arcade de Riolan.

Au niveau L4-L5 l'aorte abdominale se bifurque en deux branches : les artères iliaques communes (artères courtes sans collatérales).

Au niveau du détroit supérieur elles se divisent en : artères hypogastriques ou artère iliaque interne qui vascularise, la paroi et les organes du petit bassin artères iliaques externes, destinée aux membres inférieurs.

L'artère iliaque externe en passant sous le ligament inguinal devient l'artère fémorale commune (AFC)

L'AFC se bifurque en artère fémorale profonde destinée aux formations musculaires de la cuisse et en artère fémorale superficielle (peu de collatérales) destinée à a jambe.

L'artère fémorale superficielle en passant dans l'anneau du grand adducteur devient l'artère poplité.

L'artère poplité passe en arrière du genou, on distingue une artère poplité haute et une artère poplité basse.

L'artère poplité basse se divise en artère tibiale antérieure (ATA) et tronc tibio-fibulaire qui donne l'artère tibial postérieur (ATP) et l'artère fibulaire.

L'ATA donne l'artère dorsale du pied L'ATP donne les artères plantaires médiales et latérales

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion