––>

Le muscle subclavier (syn: sous-clavier ; anglais : subclavius muscle ; lat. : m. subclavius) est court, allongé, fusiforme, il s'étend de la première côte à la clavicule, sous la face inférieure de laquelle il est caché.

Il naît sur le cartilage de la première côte et sur la partie la plus interne de la portion osseuse de celle-ci, par un tendon long et fort qui se prolonge sur le bord inférieur du muscle. A ce tendon font suite les fibres charnues. Celles-ci se dirigent en haut et en dehors, cheminant d'autant plus obliquement qu'elles sont plus inférieures. Elles vont se fixer sur la partie moyenne de la face inférieure de la clavicule, excavée en gouttière lorsque le muscle est très développé. Cette insertion se fait, pour les fibres internes, par implantation directe des fibres charnues, pour les fibres externes, par un fort tendon qui s'enfonce à la façon d'un coin entre les insertions claviculaires des ligaments conoïde et trapézoïde.

Rapports

Par sa face supérieure, le sous-clavier répond à la face inférieure de la clavicule, contre laquelle il est fixé par l'aponévrose clavi-coraco-axillaire; sa face inférieure répond à la première côte, à la veine, à l'artère axillaire et au plexus brachial. En avant, il est recouvert et masqué par l'épaisse aponévrose clavi-pectorale et par le muscle grand pectoral ; en arrière, il répond aux origines du sternothyroïdien et à la veine axillaire, qui longe le bord postérieur de la clavicule.

 

Action

Lorsque le sous-clavier prend son point fixe sur la première côte, il abaisse la clavicule et avec elle le moignon de l'épaule. Lorsqu'il prend son point fixe sur l'épaule, il élève la première côte et devient inspirateur. Par sa contraction, il tend à appliquer l'extrémité externe de la clavicule contre le sternum; c'est un véritable ligament actif de l'articulation sterno-claviculaire.

Innervation

Le subclavier reçoit un filet nerveux provenant de la réunion de la sixième avec la septième paire cervicale; ce filet s'anastomose avec le nerf phrénique.

Variations et anomalies

  • Koelliker a signalé l'absence du subclavier qui était remplacé par un trousseau ligamenteux.
  • Dans un cas d'absence, Gruber a vu le subclavier remplacé par un sterno-chondro-scapulaire, de sorte que l'on peut se demander s'il s'agissait bien d'une absence et si l’on n'était pas en présence d'un sous-clavier anormal.
  • On a signalé la duplicité du sous-clavier ; mais il semble que dans ces cas, on a pris pour faisceau de dédoublement du sous-clavier un muscle surnuméraire, le sterno-chondro-scapulaire.
  • Rien n'est plus variable que l’insertion externe du subclavier qui peut se faire à la coracoïde, aux ligaments coraco-claviculaires, à l’acromion, à l’humérus. - Le sterno-chondro-scapulaire de Wood est parfois confondu à son origine avec le subclavier : plus souvent il est distinct de ce muscle et s'insère au sternum et au cartilage de la première côte.

D’après Traité d’anatomie humaine P. Poirier.

 

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion