La fonction sécrétoire du tractus digestif est le transfert d'eau, d'électrolytes et de substances organiques depuis les cellules du tube digestif dans la lumière du tube digestif ou dans le sang.

Rôles

Ces sécrétions ont deux rôles. Elles ont un rôle de protection par la sécrétion d'enzymes qui participent à la digestion, qui sont libérées sous forme de précurseurs inactifs et évitent l'autodigestion des cellules sécrétrices. Elles ont un rôle de lubrification en libérant du mucus dont la composition est variable en fonction des endroits du tube digestif. Il s'agit surtout de glycoprotéines. La lubrification permettra aux aliments de glisser plus facilement le long du tube digestif. Elles ont un rôle protecteur de la muqueuse. C'est une protection

physique (il résiste à tous les sucs digestifs en faisant un film sur la paroi) et chimique (du fait de son caractère amphotère, il neutralise les acides et les bases).

Ces sécrétions sont liées à la présence des aliments dans le tractus digestif. Elles s'adaptent qualitativement et quantitativement au volume et a la composition des aliments.

Il y a en moyenne 6 a 8 litres de sécrétions par vingt quatre heures dont la majorité sont réabsorbées.

Bases histologiques

On distingue au tractus digestif trois grands types de cellules sécrétrices. Les cellules à mucus sont disséminées dans la muqueuse tout au long du tractus digestif et ont un :fonctionnement autonome. Les glandes tubuleuses sont structurées et libèrent du mucus et des enzymes, elles sont regroupées dans des glandes annexes ; glandes salivaires, foie et pancréas

Contrôle de la sécrétion

Contrôle local

II se fait soit par action directe des aliments sur les cellules sécrétrices, soit par l'intermédiaire du système nerveux intrinsèque qui présente la même dispositif que pour les fibres musculaires lisses.

Des mécanorécepteurs, des chémorécepteurs, des thermorécepteurs envoient des réflexes courts intra pariétaux qui entraînent la sécrétion.

Le système nerveux intrinsèque est aussi activer par les mouvements de la paroi c'est à dire par la motricité du tractus digestif qu'il a lui-même créé.

Contrôle Nerveux Extrinsèque

Parasympathique

Le parasympathique est l'élément essentiel de la sécrétion. Il est à l'origine d'une sécrétion riche en enzymes

Orthosympathique

Normalement, il est sécrétoire mais le résultat est souvent une diminution de la sécrétion. L'orthosympathique est vasoconstricteur ce qui diminue l'apport du sang et donc des substrats au cellules sécrétrices donc moins de liquide sera secrète. L'orthosympathique a tendance a diminuer la sécrétion non pas par un effet anti-sécrétoire mais par un effet vasoconstricteur.

Contrôle Hormonal

La libération des hormones se fait par action directe des aliments et par le système nerveux extrinsèque.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion