Les antibiotiques sont des médicaments développés pour détruire des micro organismes ou des agents infectieux se multipliant dans notre organisme.

 

La dualité particulière des antibiotiques est qu’ils détruisent la cible mais respectent notre organisme. Ils appartiennent à la catégorie très rare des médicaments qui guérissent véritablement (avec les anti-infectieux viraux et les anticancéreux .

 

Leur découverte fut une révolution. En 1942, on découvre la pénicilline pour le traitement des militaires américains, puis en 1947, la streptomycine pour le traitement de la tuberculose. Parallèlement, les premières résistances aux antibiotiques sont découvertes dans les années 50.

 

Mécanismes d'action

 

Intérêts de leur mise en évidence

 

Les médicaments mis sur le marché sont ainsi regroupés par familles. Ils ont une structure chimique commune, donc le même mode d'action ciblé sur la bactérie.

 

II y a des situations où l'on aura recours à des associations de plusieurs antibiotiques : par exemple au cours d'une infection de gravité importante ou dont la nature du germe n'est pas bien définie.

 

Si on associe des antibiotiques de familles différentes, qui n'ont pas la même cible d'action, ils auront une action en synergie. Si les antibiotiques ont la même cible, leur efficacité va diminuer.

 

Sites d'action des antibiotiques sur les bactéries

 

La paroi bactérienne

C'est elle qui donne sa structure aux coques ou aux bacilles.

 
 

On distingue deux familles importantes :

 

Les béta lactamines (auxquelles appartient la pénicilline)

 

Mode d'action : ils vont servir de leurre. Les béta lactamines vont être incorporés dans la paroi bactérienne comme un acide aminé. Ainsi, au cours de la croissance bactérienne, ils empêche la synthèse d'une véritable paroi. La paroi est anormale, la bactérie se déforme jusqu’à la lyse et la mort de la bactérie.

 

Les glycopeptides

 

Ce mode d'action est très spécifique : seules les bactéries peuvent avoir une paroi ; les cellules de l'organisme sont donc respectées.

 

Inhibition de la synthèse des acides nucléiques

 

Plusieurs cibles :

 
  • inhibition de la transcription ADN en ARNm
  • inhibition de la synthèse de l'ADN bactérien.
 
 

Plusieurs familles :

 
  • les quinolones (+++)
 

utilisent le second mode de fonctionnement : inhibe l'action de l'ADN gyrase pour la spiralisation de l'ADN bactérien ), inhibent la topo isomérase II, qui participe à la synthèse de l'ADN.

 

Ces antibiotiques sont spécifiques du monde bactérien car la topo isomérase II est spécifique du monde bactérien.

 
  • Les rifamycines
 

C’est un médicament important pour la prise en charge de la tuberculose.

 
  • les nitrofuranes
  • les nitro-imidazoles.
 
 

Inhibition de la synthèse des protéines bactériennes.

 

Mode d'action :

 
  • en se fixant sur la sous unité 30s du ribosome bactérien,
  • en se fixant sur la sous unité 50s.
 
 

Plusieurs familles :

 
  • aminosides
  • tetracyclines
  • phénicolés
  • macrolides 
 
 
 
 

Inhibition de la synthèse du métabolisme des acides foliques

 

Action qui passe par l'intermédiaire de l'inhibition du métabolisme de l'acide folique, donc qui va inhiber la synthèse d'acides nucléiques.

 

Familles :

 
  • les sulfamides : viennent inhiber la dihydrofolase réductase (DHFA)
  • trimethoprime :
 
 

Complémentaire des sulfamides puisque vient inhiber le métabolisme de l'acide folique au niveau d'une autre étape : la tetrahydrofolate réductase (THFA).

 

Ce mode d'action est spécifique car ces deux passages du métabolisme de l'acide folique sont spécifiques de la bactérie. Pour les cellules du soma, l'acide folique est contenu dans l'alimentation.

 

Comment choisir un antibiotique lors d'une infection bactérienne

 

Critères bactériologiques

 

Pour chaque bactérie on a défini un spectre d'activité :

 
  • la sensibilité naturelle de certains germes aux antibiotiques, c'est à dire leur résistance naturelle,
  • leurs résistances acquises
 
 

Plusieurs critères nous disent si PAB est actif sur le germe ou non.

 

En particulier la CMI (concentration minimale inhibitrice) : nous dit si un antibiotique a une chance d'agir sur un bactérie.

 

Les critères cliniques

 

L'antibiotique est choisi en fonction :

  • de la nature de l'infection,
  • de sa gravité.
 
 

Les critères pharmaco cinétiques

 

Certaines bactéries créent un site infectieux ds des organes très protégés : le globe occulaire, le LCR, l'os, à l'intérieur des cellules, comme la tuberculose ; on choisit un antibiotique capable d'atteindre le site infectieux.

 

Critères de risque

 

Les effets indésirables

 

Sont en général communs aux même familles, sauf exceptions concernant certaines subtilités.

 

Etiologie bactérienne

 

II y a un problème de multi résistance en milieu hospitalier. Il faut éviter la sélection des bactéries mutantes résistantes.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion