––>

La mononucléose infectieuse, également appelée « mono », est une maladie contagieuse. Le virus Epstein-Barr (EBV) est la cause la plus fréquente de la mononucléose infectieuse, mais d'autres virus peuvent également causer cette maladie. Elle est fréquente chez les adolescents et les jeunes adultes, en particulier les étudiants. Parmi les adolescents et les jeunes adulte, au moins un sur quatre infectés par l'EBV développera une mononucléose infectieuse

Symptômes

Les symptômes typiques de la mononucléose infectieuse apparaissent généralement quatre à six semaines après l'infection par le virus EBV. Les symptômes peuvent se développer lentement et peuvent ne pas tous se produire en même temps.

Ses symptômes sont les suivants :

  • épuisement
  • fièvre
  • douleur dans la gorge
  • maux de tête et douleurs musculaires
  • ganglions lymphatiques enflés dans le cou et les aisselles
  • foie ou rate enflé ou les deux
  • éruption cutanée

Une rate et un foie enflés sont des symptômes moins communs. Dans certains cas, le foie ou la rate ou les deux peuvent rester hypertrophiés même après la fin de la fatigue.

La plupart des gens vont mieux dans deux à quatre semaines ; cependant, certaines personnes peuvent se sentir fatiguées pendant plusieurs semaines. Parfois, les symptômes de la mononucléose infectieuse peuvent durer six mois ou plus.

Mode de transmission

L'EBV est la cause la plus fréquente de la mononucléose infectieuse, mais d'autres virus peuvent causer cette maladie. Typiquement, ces virus se propagent le plus souvent par les fluides corporels, en particulier la salive. Cependant, ces virus peuvent également se propager par le sang et le sperme lors de contacts sexuels, de transfusions sanguines et de transplantations d'organes.

Autres infections pouvant causer une mononucléose infectieuse :

  • Cytomégalovirus (CMV)
  • Toxoplasmose
  • VIH
  • Rubéole
  • Hépatite A, B ou C
  • Adénovirus

Prévention et traitement

Il n'y a pas de vaccin pour protéger contre la mononucléose infectieuse. Il s'agit donc d'éviter d'embrasser ou de partager des boissons, de la nourriture ou des objets personnels, comme des brosses à dents, avec des personnes atteintes de mononucléose infectieuse.

Pour soulager les symptômes de la mononucléose infectieuse il est conseillé de :

  • boire des liquides pour rester hydraté
  • prendre beaucoup de repos
  • prendre des médicaments contre la douleur et la fièvre

En cas de mononucléose infectieuse, il est inutile de prendre des antibiotiques à la pénicilline comme l'ampicilline ou l'amoxicilline. En fonction de la gravité des symptômes, des traitements complémentaires peuvent être recommandés pour certains organes touchés par la mononucléose infectieuse.

Parce que la rate peut s'hypertrophier à la suite d'une mononucléose infectieuse, les sports de contact sont à éviter avant le complet rétablissement. La participation à des sports de contact peut être éprouvante et peut entraîner la rupture de la rate.

Diagnostic de la mononucléose infectieuse

La mononucléose infectieuse est généralement diagnostiquée par les symptômes.

Les tests de laboratoire ne sont généralement pas nécessaires pour diagnostiquer la mononucléose infectieuse. Cependant, des tests de laboratoire spécifiques peuvent être nécessaires pour identifier la cause de la maladie dans les cas atypiques de mononucléose infectieuse.

Le bilan sanguin des patients atteints de mononucléose infectieuse due à une infection à EBV peut montrer

  • plus de globules blancs (lymphocytes) que la normale
  • des globules blancs d'apparence inhabituelle (lymphocytes atypiques)
  • moins de neutrophiles ou de plaquettes que la normale
  • des anomalies de la fonction hépatique

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion