L'anthropozoonose peut-être parasitaire, virale (rage fière jaune) ou bactérienne (salmonellose). On considère les bovidés comme des animaux domestiques. Le tube digestif de la douve du foie ou coeca, de 1 à 1,5cm de long est borgne, il y a entrée mais pas sortie.

Epidémiologie

Pour qu'un maladie "tourne", il faut que beaucoup de personnes soient atteintes comme pour une maladie chronique. Une anthropozoonose peut toucher préférentiellement les animaux et peu les hommes. On définit par le mot réservoir la masse des personnes contaminées. L'homme ne constitue pas le réservoir de cette pathologie, car il est assez peu touché, contrairement au bovins qui  constituent le réservoir. Effectivement, si on ne traite pas, tout le bétail, il mourra de la douve. Cette douve atteint une dizaine de personnes par an en France. Il existe deux sortes de douves. Son foyer originel correspond à l'Europe Centrale, à la Russie jusqu'à l'Oural et à l'Orient (Pakistan). Elle touche aussi le sud est asiatique, le Pérou, la Bolivie, l'Equateur, l'Est de la Turquie et l'Iran où la douve touche des milliers de personnes. L'homme est l'hote définitif exeptionnel de la douve. La vache héberge la douve du foie dans les canalicules biliaires où elle s'y nourrit et broute les canaux de ces canalicules. La douve pond des oeufs qui partent dans la bouze, pour que le cycle se poursuive, il faut que ces oeufs tombent dans l'eau ou dans une prairies assez humides. Le soleil est aussi indispensable (minimum de 20 à 30°C) donc en été. De cet oeuf incubé sort par la partie supérieure un embryon appelé miracilium. Ce miracillium de 200µ va nager en cherchant l'hôte intermédiaire; l'escargot d'eau ou limnée. Il pénètre dans sa chambre pulmonaire et envahit son foie; il est alors appelé sporocyste. Ce dernier grossit, se multiplie et se transforme en rédie qui se muliplient à leur tour (on a 1 à 1,5 millions de rédies pour 11 miracillium initial). Le soleil est toujours nécessaire. Le foie de la limnée libère des cercaires (larves)qui nagent, rencontrant des végétaux aquatiques (cresson), ou des bouts de bois. La cercaire fixée, s'enkyste, pert sa queue et devient hypr résistante; on la nome alors métacercaire. Ainsi les êtres vivants peuvent être contaminés par du cresson, de la salade de parairie innondéeou du persil arrosé par l'esau de source. ces métacercaires enkystés se dékystent et en sort une douvule qui perfore la paroi duodénale et abdominale; elle rampe alors jusqu'au foie où elle perfore la capsule de Glysson. Elle se retrouvera enfin dans u canalicule biliaire pour s'y développer. 3 mois suffiront pour qu'elle devienne adulte et qu'elle se mutiplie.

Clinique

La douve au niveau des canalicules biliaires, crait une obstruction formant une stase biliaire en amont. Cette stase entraine une inflammation du canal biliare qui, se fibrose, se sclérose en tuyau de pipe, s'imprègne de sel de calcium et se calcifie; il dégénère en perdant ses qualités fonctionnelles. Le bouchon est d'autant plus étanche que l'épithélium se développe autour et la douve est très enserrée, onparle de transformation athéromateuse. La bile dilate le canal biliaire (de la taille d'un petit vermicelle il passe à la taille d'un pouce). Cette bile constitue un bon milieu de culture pour la multiplication de bactéries et l'infection de la stase biliaire est appelée angiocholite.

  1. Période d'invasion : trois premiers mois
Les douvules amènent des bactéries avec elles qui proviennent du duodénum. Apparai alors une fièvre. La douve sécrète des allergènes qui provoquent l'émission d'allergènes paticuliers; les IgE. La rencontre IlgE-allergène correspond à une réaction allergique, ou anaphilactique. Cette allergie se mannifeste par par: une éruption cutanée. un grattage de l'asthme une douleur à l'hypochondre droit, une douvule ayant fait un trou au duodénum et à la capsule de glysson. une hépatomégalie discrète un subictère au niveau de la lunule et aux conjonctives qui deviennent jaunes(le foie a du mal à éliminer la bile d'où la coloration jaune;  c'est une hépatite) une asthénie importante   Le sujet va pourtant pouvoir se remettre.
  1. Période d'état : angiocholite chronique
Elle correspond à des mois, voire des années d'évolution. Elle se manifeste par: une cholique hépatique par le fait  qu'un calcul tente de passer dans le cholédoque. des poussées ictériques. Les douves sont mortes lors de cette période; il fauat agir lors de la période précédente.

Radiologie:

L'échographie montre la douve à la phase d'état. Une zone inflammatoire et une doleur au foie peuvent être des signes avant coureur de la maladie.

Diagnostic biologique

Eléments d'orientation

Ce sont les anomalies que l'on peut trouver avec des examens biologiques généraux.

  • phase d'invasion
Il n'y a pas d'oeufs dans les selles donc pas de coprollogie parasitaire. On peut faire n test immunologique et un sérodiagnostic.
  • phase d'état
On fait un sérodiagnostic (qui sera+), une immunofluorescence,une immunoélectrophorèse et une coprologie parasitaire maispas de coproculture destinée à la mise en évidence des bactéries.

Traitements

prophylactique

la règlementation des cressonières est stricte; elles doivent êtres situées à plus de 500m des paturages.  

traitement

Triclabendazole (DCI).

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion