L'os ethmoïde (anglais: ethmoid) est excessivement léger et spongieux, et de forme cubique; il est situé à la partie antérieure de la base du crâne, entre les deux orbites, au toit du nez, et contribue à chacune de ces cavités. Il se compose de quatre éléments : un lame horizontale ou lame criblée, faisant partie de la base du crâne ; un plat perpendiculaire, constituant une partie du septum nasal ; et les deux masses ou labyrinthes latéraux.    

Le pariétal (paries, paroi ; anglais :The parietal bone) est un os plat, de figure quadrilatère, fortement bombé vers l'extérieur réuni sur la ligne médiane avec son homonyme de l'autre côté par une suture sagittale, il forme avec lui une partie notable, un peu plus du tiers, de la voûte crânienne.

Le malaire (os jugal, zygomatique, de la pommette) est un os d'union entre le maxillaire supérieur et les os qui forment la partie antérolatérale de la botte crânienne. En effet, d'une part, il repose largement sur le sommet de la pyramide maxillaire, qu'il semble prolonger en dehors et en haut et, d'autre part, il se bifurque en apophyses ou angles qui vont s'articuler en arrière avec le temporal, en dedans avec la grande aile du sphénoïde, en haut avec le frontal.
Les os nasaux (Anglais : the nasal bones), ou os propres du nez, au nombre de deux, sont situés de chaque côté de la ligne médiane; ils occupent l'espace compris entre les apophyses nasales du maxillaire supérieur, .et l’échancrure nasale du frontal .Ils forment le squelette de la voûte du nez et répondent par leur bord libre à l'orifice externe des fosses nasales.

L'os frontal à la forme d’une coquille, et se compose de deux parties-une partie verticale, l’écaille du frontal, correspondant à la région du front ; et une partie orbitale ou horizontale, qui entre dans la formation des toits des cavités orbitales et nasales.

L'os occipital (Lat : os occipitis ; Ang :occipital bone) forme la partie postéro-inférieure de la boîte crânienne ; situé sur la ligne médiane, il se compose : d'une partie antérieure épaisse et étroite, le corps de l'occipital ou apophyse basilaire; d'une partie postérieure, large et mince, l’écaille de l’occipital ; de deux pièces osseuses, les masses latérales de l'occipital ou occipitaux latéraux, qui unissent de chaque côté le corps à l’écaille, circonscrivant ainsi un grand trou, le trou occipital qui met en communication la cavité crânienne et le canal vertébral. Cette division de l'occipital, commode pour la description de l'os, est justifiée par le développement et l'anatomie comparée elle permet seule de donner une description complète et compréhensible de l'os.

Le maxillaire supérieur forme la piè­ce principale du massif facial supérieur, uni, sur la ligne médiane, par une apophyse horizontale, avec son homonyme du côté opposé, il limite avec lui la cavité des fosses nasales, que l'ethmoïde vient fermer en haut. D'autre part, les maxillaires réunis forment la mâchoire supérieure, dont le contour inférieur présente une arcade sur laquelle sont implantées des dents.-Enfin, le maxillaire supérieur envoie des prolongements ou apophyses qui vont s'articuler avec le frontal et d'autres os de la face.­

­

Le sphénoïde (Anglais : Sphenoid bone) répond à la partie moyenne de la base du crâne. Sa forme est irrégulière à bien regarder, on reconnaît que cet os se compose d'un corps ou partie centrale, impaire, médiane, et de parties latérales ou apophyses se détachant des côtés du corps pour se porter dans des directions diverses.

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion