Index de l'article

La colonne vertébrale est une colonne flexueuse et flexible, constituée d'une série d'os appelés les vertèbres.

La colonne vertébrale est une colonne flexueuse et flexible, constituée d'une série d'os appelés les vertèbres.

La colonne vertébrale est formée par l'assemblage d'une série de pièces osseuses, reliées entre elles par des disques fibro-cartilagineux. Les pièces osseuses portent le nom de vertèbres. Celles-ci sont divisées en vraies et fausses vertèbres. Les premières restent toujours indépendantes, si ce n'est chez de rares sujets et dans l'extrême vieillesse; les secondes se soudent au contraire les unes aux autres de bonne heure et forment deux os, le sacrum et le coccyx.

Les vertèbres sont au nombre de 33, on les groupe sous les noms cervicales, thoraciques, lombaires, sacrées, et coccygiennes, selon les régions qu'elles occupent ; il y en a sept dans la région cervicale, douze dans le thoracique, cinq dans la lombaire, cinq dans le sacrée, et quatre dans la coccygienne.

Ce nombre est parfois augmenté par une vertèbre surnuméraire dans une région, ou il peut être diminué, l'absence de l’une dans une région étant souvent suppléée par une vertèbre additionnelle dans une autre. Le nombre de vertèbres cervicales, cependant, varie très rarement.

Les vertèbres dans les trois régions supérieures de la colonne demeurent distinctes durant toute la vie, et sont connus en tant que vertèbres vraies ou mobiles ; celles des régions sacrées et coccygiennes, d'autre part, se nomment vertèbres fausses ou fixes, parce qu'elles sont unies entre elles chez l'adulte cinq formant le sacrum et quatre le coccyx.

Excepté les première et deuxièmes cervicales, les vertèbres vraies présentent des caractéristiques communes qui sont étudiées en examinant une vertèbre du milieu de la région thoracique.

La colonne vertébrale est divisée en quatre portions désignées sous les noms de cervicale, dorsale, lombaire et sacrée 7 vertèbres forment la première portion; 12, la deuxième; 5, la troisième le sacrum et le coccyx forment la quatrième. Le sacrum résulte lui-même de l'union de 8 vertèbres et le coccyx de 4, ce qui porte à 33 le nombre total des pièces osseuses qui entrent dans la composition de la colonne vertébrale.

Les vertèbres sont unies entre elles de la façon la plus intime, aussi leur disjonction ne se produit-elle que sous l'influence d'une extrême violence, à moins qu'elles ne soient préalablement altérées par la maladie.

Chaque vertèbre se compose d'un corps et d'une masse apophysaire. Ces deux parties sont reliées entre elles par une portion rétrécie appelée pédicule, lequel présente à ses faces supérieure et inférieure une échancrure. En s'unissant avec celles des vertèbres placées au-dessus et au-dessous, ces échancrures forment les trous de conjugaison par lesquels sortent les nerfs rachidiens.

Les vertèbres s'unissent par leurs corps et par leurs masses apophysaires. L'union des corps se fait par amphiarthrose il existe deux ligaments périphériques et un ligament interosseux sur lequel je reviendrai dans un instant. Les masses apophysaires s'unissent 1° par les apophyses articulaires cette articulation est une arthrodie, et les surfaces sont maintenues par une capsule fibreuse peu résistante 2° par les lames, à l'aide de ligaments appelés ligaments jaunes élastiques 3° par les apophyses épineuses, à l'aide d'un cordon fibreux étendu de la sixième vertèbre cervicale au sacrum, appelé ligament sus-épineux; 4° par des ligaments inter-épineux, remplacés au cou par des muscles. L'articulation des côtes avec la portion dorsale de la colonne vertébrale contribue encore à sa solidité.

Les deux premières vertèbres cervicales, l'atlas et l'axis, présentent des caractères particuliers et des articulations spéciales que j'étudierai avec la région de la nuque, dont elles font réellement partie.

Le plus puissant moyen d'union de la colonne vertébrale est le disque fibro-cartilagineux interposé entre chaque corps vertébral et le corps adjacent. Je dois, vu son importance au point de vue physiologique et pathologique, entrer dans quelques détails sur la disposition de ce ligament.

Le disque fibro-cartilagineux, ligament intervertébral, a la forme d'une lentille biconvexe. Si on le coupe transversalement, on constate qu'il présente à son intérieur, en un point plus rapproché de la face postérieure, une portion molle, presque liquide, tandis que la périphérie est formée de fibres blanches, brillantes, disposées sous forme d'anneaux concentriques. Les fibres s'insèrent aux faces des vertèbres situées au-dessus et au-dessous, et cette insertion est tellement solide que, dans les écrasements de la colonne vertébrale ou dans les fractures indirectes, le tissu osseux cède en général plutôt que le ligament. Les disques intervertébraux paraissent être soumis à une compression permanente, car, si l'on pratique une coupe antéro-postérieure de la colonne vertébrale, ils font hernie en dehors du plan de section.

Leur hauteur est très-variable suivant la région. Elle atteint les plus grandes dimensions a la région lombaire, diminue insensiblement jusque vers le milieu de la région dorsale, puis augmente de nouveau à la région cervicale. Leur épaisseur n'est pas la môme en avant et en arrière. Aux régions cervicale et lombaire, le disque est presque de moitié plus épais en avant, d'où la courbure à convexité antérieure que présentent ces deux régions à la région dorsale, la courbure vertébrale ne dépend plus de la différence de hauteur des disques, mais des vertèbres elles-mêmes, dont le corps est plus élevé en arrière qu'en avant. Les éléments qui les composent sont des fibres de tissu cellulaire, des fibres élastiques et des cellules de cartilage. Les fibres de tissu cellulaire et les fibres élastiques se réunissent en faisceaux, forment des lames fibreuses et des lames élastiques circulaires qui s'emboîtent alternativement du centre à la circonférence.

La colonne vertébrale proprement dite se compose donc essentiellement d'une série de 24 pièces osseuses superposées, séparées les unes des autres par 23 disques fibro-cartilagineux très élastiques qui, tout en fixant solidement entre elles les pièces osseuses, leur permettent néanmoins un certain degré de mobilité. Ces deux éléments, osseux et fibro-cartilagineux, sont loin d'entrer pour la même proportion dans la composition de la colonne vertébrale. Les vertèbres forment environ les quatre cinquièmes de la hauteur totale. Ce rapport paraît du reste varier dans des proportions suffisantes pour qu'il soit impossible, en médecine légale, étant donné le squelette d'un individu, de dire exactement quelle était sa taille.

En avant et en arrière des corps vertébraux courent deux grands ligaments appelés ligaments vertébraux communs ou encore surtouts ligamenteux, qui vont l'antérieur, du corps de l'axis au sacrum; le postérieur, du trou occipital au canal sacré. Quoique n'étant pas doués d'une très-grande résistance, les surtouts vertébraux suffisent, dans certains broiements de la colonne vertébrale, à maintenir les fragments qui s'y trouvent emprisonnés comme des coquilles de noix dans un sac, si bien que sur le cadavre on ne se rend pas tout d'abord s. compte du degré de la lésion en ouvrant les cavités thoracique ou abdominale.

Ainsi constituée la colonne vertébrale nous apparaît comme une longue tige flexible, élastique, représentant environ le tiers de la hauteur totale du sujet. Cette hauteur varie peu, en sorte que la différence dans la taille tient surtout à la différence de longueur des membres inférieurs. On compte généralement 18 centimètres pour la région cervicale, 30 pour la région dorsale et 16 pour la région lombaire. Large et aplatie au niveau de l'axis, la colonne vertébrale se rétrécit jusqu'aux premières dorsales là elle s'arrondit pour devenir presque cylindrique, et s'élargit ensuite de plus en plus jusqu'au sacrum, pour se rétrécir de nouveau et se terminer par la pointe du coccyx.

La colonne vertébrale présente à considérer quatre faces une antérieure, une postérieure et deux latérales.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion