L'appareil digestif comprend trois parties: 1° le stomodaeum ; 2° l’intestin céphalique (pharynx, œsophage) qu'on appelle aussi l’intestin respiratoire, en raison de la nature de ses dérivés ; 3° l’intestin inférieur ou digestif, qui s'étend jusqu'à l'anus. Quelques auteurs distinguent encore un proctodeum, très court : il répondrait à la dépression sous-caudale des animaux pourvus d'un appendice caudal. 

 

 

 

 

 

 

Foie

Morphogenèse

L'ébauche du foie est indiquée, chez l'embryon humain de 4 mm, par une gouttière, émanée de la face antérieure du duodénum. Cette gouttière, située au-dessous du sinus veineux, au-dessus du canal vitellin, constitue le conduit hépatique primitif ; à son extrémité caudale, se soulève l'ébauche du pancréas ventral (E. H. 5 mm).

 

 

 

L'intestin respiratoire est représenté par le pharynx et l'œsophage.

Pharynx

Le pharynx est une large dilatation de l'intestin céphalique ; nous avons vu comment le pharynx se forme et comment il arrive à communiquer avec la fosse bucco-nasale ; nous avons précisé ses rapports avec l'appareil branchial. Rappelons seulement que les fosses nasales, que les trompes d'Eustache et que le larynx y débouchent.

L'intestin digestif s'étend en ligne droite de l’œsophage à l'anus. Plus tard, il devient flexueux et présente sur son trajet, une série de dilatations.

Estomac

L'estomac se constitue très vite, alors que le tube digestif est encore ouvert en gouttière, sur une partie de son étendue (E. H. 2 mm 2). C'est une dilatation fusiforme dont le grand axe coïncide avec l'axe longitudinal du corps. Cette dilatation est très nette, sur l'embryon de 5 mm. A son bord antérieur s'attache le mésentère ventral, â son bord postérieur le mésentère dorsal. Ses faces droite et gauche sont longées par le pneumogastrique correspondant.

 

 

 

Bouche

L'encéphale, en se développant d'arrière en avant, constitue le toit d'une excavation de plus en plus profonde, dont le plancher est représenté par la protubérance cardiaque et le fond par la membrane bucco-pharyngienne. Quand cette membrane se résorbe, l'excavation communique avec l'intestin respiratoire.

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion