Cet article de revue non-systématique a pour but de résumer les progrès réalisés dans la compréhension des conséquences fonctionnelles de la dérégulation des micro-ARN (miARN) dans le développement du cancer de la prostate, et l'identification de cibles potentielles miARN comme biomarqueurs de sérum pour le diagnostic ou la stratification de la maladie.

 

Résultats

Un certain nombre de miARN ont démontré leur influence dans les processus cellulaires clés impliqués dans la genèse de tumeurs de la prostate, y compris l'inhibition de l’apoptose, la prolifération et la migration cellulaire et de la voie de signalisation des androgènes. Un groupe de chevauchement de miARN a montré une expression différentielle dans le sérum des patients atteints de cancer de la prostate de stades variables par rapport aux individus non affectés. Cependant, la majorité des études à ce jour, implique un petit nombre de patients et a montré des résultats variables et parfois contradictoires.

Conclusion

MiARN est un biomarqueur potentiel circulant prometteur, du cancer de la prostate, mais de plus larges études prospectives sont nécessaires pour valider les cibles particulières et mieux définir son utilité clinique.

Cet article est une traduction du résumé de "MicroRNA in prostate cancer: functional importance and potential as circulating biomarkers" sous licence CCA.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion