Il est bien connu que le cancer colorectal ne provoque pas souvent de métastases osseuses. Le but de cette étude rétrospective était de déterminer si le cancer colorectal peut se métastaser directement dans les os avant les autres organes et si la présence de lésions pulmonaires est un meilleur prédicteur que les lésions hépatiques de la probabilité et du moment de la métastase osseuse.

Méthodologie

Nous avons effectué une analyse rétrospective sur des patients présentant un diagnostic clinique de cancer du côlon référé en vue de la stadification à l'aide de la TEP et de la TDM ou de la TEP /CT au 18F-FDG du corps entier. Nous avons combiné les rapports TEP et CT de 252 personnes avec des informations sur les antécédents du patient, d'autres modalités d'imagerie et des traitements pour analyser la progression de la maladie.

Résultats

Aucun patient n'avait de métastases osseuses isolées au moment du diagnostic et aucun n'a développé de métastases osseuses isolées sans atteinte d'un autre organe au cours de la période d'enquête. Les métastases aux poumons (23,3 mois) ou aux os (21,2 mois) ont pris beaucoup plus de temps à se développer pour les patients atteints de cancer colorectal qu'une métastase au foie (9,8 mois).

Conclusion

Les métastases osseuses sans atteinte d'autres organes chez les patients atteints d'un cancer colorectal sont extrêmement rares, peut-être plus rares qu'on ne le pensait auparavant. Nos résultats suggèrent que les métastases pulmonaires résistantes permettent de mieux prédire la progression potentielle de la maladie vers les os dans la population atteinte de cancer colorectal que les métastases hépatiques.

Lire l'intégralité de l'article en anglais.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion