C’est un nerf mixte à la fois moteur pour le pharynx et une partie du voile du palais, sensitif pour la loge amygdalienne ou tonsillaire, sensoriel pour la perception gustative en arrière du V lingual, végétatif pour la sécrétion parotidienne, il amène un contingent végétatif au V(ganglion otique).

Description

 

Origine:

 

Il naît du tronc cérébral à la partie supérieure du sillon dorso latéral du bulbe par 4 à 5 racines étagées.

 

Trajet:

 

II chemine dans la fosse postérieur au niveau de l’angle ponto-cérebelleux. Il forme avec le X et le XI, le pédicule inférieur de l’angle ponto-cérébelleux.

 

Il quitte le crâne par le foramen jugulaire.

 

II aboutit dans l’espace rétrostyloidien, où il croise en avant la veine jugulaire interne, il est alors satellite des muscles styloglosse en dehors et stylopharyngien en dedans.

 

Il passe ensuite entre les muscles constricteurs supérieur et moyen du pharynx et il se termine à la base de la langue en arrière du V linguale.

 

Le IX quitte le crâne par le foramen jugulaire, il donne deux ganglions :

 

- un intra crânien

 

- un extra crânien

 

On le retrouve dans l’espace rétrostyloidien en avant de la jugulaire interne, il devient satellite des muscles styloglosse et stylopharyngien.

 

Distribution:

 

Collatérales:

 

Nerf tympanique

 

Il naît a la partie antérieure du ganglion antérieur. II pénètre dans la caisse du tympan et va se ramifier au niveau du promontoire pour donner le plexus tympanique et donne l’innervation sensitive du tympan.

 

De ce plexus naît deux branches:

 

- nerf petit pétreux, il reçoit un rameau communicant du nerf facial et va au ganglion otique pour donner un contingent végétatif sécrétoire au V3, pour la glande parotide.

 

- rameau tubère : il va à la trompe auditive.

 

Nerf du sinus carotidien

 

Il naît sous le ganglion inférieur et il chemine avec la carotide interne jusqu’au glomus carotidien.

 

-Rameau pharyngien moteur: destinée aux muscles constricteurs supérieurs du pharynx et au plexus pharyngien.

 

II forme avec le X pour innerver les muscles du voile.

 

- un rameau sensitif à destiné pharyngienne.

 

- un rameau destiné aux muscles styloglosse et stylopharyngien.

 

- un rameaux tonsillaires : innervation sensitive de la loge tonsillaire amygdalienne.

 

Branches terminales:

 

Rameau destiné à la muqueuse linguale en arrière du V, aux papilles et à l’épiglotte.

 

Systématisation

 

-fonction motrice pour le temps pharyngien de la déglutition. Son atteinte n’est pas symptomatique, si on a pas en même temps une atteinte du X.

 

Le IX a une fonction sensitive très large pour la fonction oro-pharyngée, la trompe auditive et la caisse du tympan.

 

Signes cliniques : otalgie réflexe par les muscles oropharyngés.

 

Fonction sensorielleIX: gustatif en arrière du V linguale (asymptomatique si atteint)

 

IX végétatif: sécrétoire pour la glande parotide, rôle dans la régulation de la PSA, voie du réflexe carotidien (ralentissement cardiaque, baisse de la PSA).

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion