C’est la deuxième paire de nerfs crâniens. Ce n’est pas à proprement parler un nerf, mais plutôt un prolongement diencéphalique extériorisé.

 

Il est constitué par les axones des cellules multipolaires de la rétine.

 

Il véhicule le stimulus visuel vers les centres visuels, les influx centripètes, les réflexes qui facilitent la vision.

Description

 

Partie endocrânienne

 

Le nerf optique naît de l’angle antérolatéral du chiasma optique.

 

Il se porte ensuite en avant et en dehors vers le canal optique.

 

Ce trajet est assez court. Au cours de ce trajet, il est en rapport : latéralement avec l’artère carotide interne, le clinoïde antérieur, le gyrus parahippocampal, en bas avec la selle turcique, le sinus occipital, en dedans avec la bandelette olfactive, en haut avec l’artère cérébrale antérieure.

 

Ceci explique qu’il puisse être atteint par différentes pathologies, comme un anévrisme de la carotide interne par exemple.

 

Il peut être comprimé également par un méningiome de la petite aile du sphénoïde.

 

Partie transcrânienne

 

II chemine dans le canal optique (foramen optique). Il a un trajet court : 0,5 cm. Il est accompagné par l’artère ophtalmique (branche de la carotide interne) elle est généralement située au-dessous de lui. A ce niveau, dans le canal optique, cette artère donne l’artère centrale de la rétine. Il est également accompagné par : les veines ophtalmiques qui drainent le sang de la région orbitaire au sinus caverneux et les méninges. Les méninges sont constitués par la dure-mère, la pie-mère, l’arachnoïde. La dure-mère qui adhère à l’os, est en continuité avec la sclère. La pie-mère qui adhère au nerf est en continuité avec l’enveloppe vasculaire du globe ; la choroïde. L’arachnoïde adhère à la pie-mère.

 

Le liquide céphalo-rachidien est présent autour du nerf. L’examen du fond de l’oeil permet la mise en évidence d’une hypertension intracrânienne qui se manifeste par une stase de la papille. Ses bords apparaissent flous.

 

Partie extracrânienne

 

Trajet intraorbitaire.

 

Dans l’orbite, le nerf est dans le cône musculo-aponévrotique. Il a un trajet un peu sinueux qui permet les mouvements du globe. Il a des rapports avec les vaisseaux ophtalmiques (artères et veines).

 

L’artère ophtalmique va croiser sa face latérale puis sa face inférieure pour aller se terminer : dans la région du cantus interne, en s’anastomosant avec l’artère faciale (branche de la carotide externe), avec les ganglions nerveux ganglion ciliaire sur la face latérale.

 

Il reçoit des afférences orthosympathiques et para sympathiques.

 

Il donne des efférences : nerfs ciliaires : ont pour but d’assurer l’innervation de la musculature intrinsèque du globe : iris, muscles ciliaires.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion