C’est un nerf sensitif. C'est une des trois branches terminales du nerf trijumeau V.

Il naît de l’angle médial du ganglion trigéminal.

 

Il parcourt le sinus caverneux dans un dédoublement de la paroi latérale, avec le III et le IV.

 

Il donne trois branches terminales, dans la paroi latérale ; le nerf lacrymal, le nerf frontal, le nerf nasal.

­

Le nerf lacrymal.

 

Il quitte le crâne par la fissure orbitaire supérieure.

 

II chemine en latéral dans l’orbite, en restant en dehors du cône musculo-aponévrotique

 

Il longe le muscle droit latéral.

 

Il innerve la glande lacrymale, qu’il traverse, pour se terminer dans la partie latérale de la paupière supérieure.

 

Le nerf frontal

 

Il traverse la fissure orbitaire supérieure.

 

Il reste en dehors du cône musculo-aponévrotique.

 

Il gagne l’incisure supra-orbitaire, en cheminant au-dessus du musel releveur de la paupière supérieure.

 

Il donne l’innervation de la peau de la région frontale et de la partie médiale de la paupière supérieure.

 

Le nerf nasal.

 

Il traverse la fosse orbitaire supérieure.

 

Chemine à l’intérieur du cône musculo-aponévrotique avec le III et le VI.

 

Il donne une branche collatérale au ganglion ciliaire, et permet d’assurer la sensibilité de la cornée. Il existe un arc réflexe cornéen protecteur (fermeture de la paupière en cas d’agression de la cornée, ou en cas d’assèchement, ce qui permet d’humidifier l’oeil). Cet arc réflexe passe par le V. puis revient par le VII (innervation du m. orbiculaire des paupières, qui ferme l’oeil). L’atteinte du V entraîne donc un risque d’exposition cornéenne. En clinique et en réanimation, on considère que le réflexe cornéen est du même niveau que le réflexe de la déglutition. Donc en cas de coma, si le réflexe cornéen est présent, on sait que celui de la déglutition l’est aussi, et inversement.

 

Le nerf nasal donne deux branches terminales ; le nerf ethmoidla antérieur et le nerf intra trochléaire.

 

Le nerf Ethmoïdal Antérieur:

 

Il quitte l’orbite par la canal ethmoïdal antérieur.

 

Il pénètre dans les fosses nasales et le nez.

 

Il donne l’innervation sensitive de la partie haute des fosses nasales, et de la peau de la racine du nez.

 

Le nerf intra trochléaire.

 

Il passe sous la trochlée du muscle oblique supérieur.

 

Il passe au niveau de l’angle médial de l’oeil.

 

Il donne l’innervation de la caroncule lacrymale, du sac lacrymal et des téguments du canthus médial.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion