Le muscle deltoïde (Syn. sous-acromio-clavi-huméral, elevator s. extensor humeri, attolens humerum, sous-acromio huméral, anglais : deltoid muscle), ainsi appelé en raison de sa forme triangulaire (Δ grec), embrasse à la manière d'un demi-cône creux, le côté externe de l'articulation scapulo-humérale. C'est à la fois le plus superficiel e­t le plus volumineux des muscles de l'épaule.

 

Insertions du muscle deltoïde

Deltoïde.

Il s'insère, en haut sur le tiers ou la moitié externe du bord antérieur de la clavicule;  sur le bord externe de l'acromion ; sur le bord postérieur (lèvre inférieure) de l'épine de l'omoplate, dans toute son étendue. Ces diverses insertions d'origine se font, sur la clavicule par des fibres charnues, sur l'acromion par des fibres charnues entremêlées de libres tendineuses, fort, courtes, sur l'épine de l'omoplate à l'aide d'un véritable tendon fort et très résistant.

Clavicule droite, face supérieure. 1 insertion du deltoïde.

 

 

Face postérieure de l'omoplate. 9 insertion du deltoïde.

De cette longue ligne d'insertions supérieures, les faisceaux moyens ou acromiaux se portent verticalement en bas ; les faisceaux antérieurs ou claviculaires, obliquement en bas, en dehors et en arrière les faisceaux postérieurs ou spinaux, obliquement en bas, en dehors et en avant. Tous convergent vers l'empreinte deltoïdienne de l'humérus et s'y insèrent à l'aide d'un fort tendon de forme triangulaire. Il n'est pas rare de voir quelques-uns des faisceaux claviculaires du deltoïde se fixer sur le tendon même du grand pectoral.

Humérus, côté externe. 9 Insertion du Deltoïde.

 

Comme le muscle grand fessier, le deltoïde est constitué par une série de colonnettes charnues plus ou moins isolables, mais dont le nombre, évalué à à dix-huit ou vingt, varie, avec chaque sujet et pour chaque observateur. Jamais, dans les conditions normales, le deltoïde n'est réellement divisé en portions distinctes il forme une nappe compacte et indivise et les expressions de portion claviculaire, portion acromiale, portion spinale, empruntées à la myologie comparée (carnassiers) par quelques anatomistes, ne sont nullement applicables a l'homme

Le chat, qui est à ce point de vue un excellent sujet d'étude, nous présente trois muscles deltoïdiens parfaitement distincts un muscle deltoïdien antérieur, un muscle deltoïdien moyen, un muscle deltoïdien postérieur, décrits sous les noms significatifs de delto-claviculaire delto-acromial et qui répondent aux faisceaux claviculaires, acromiaux et spinaux de l'anatomie humaine. La division du deltoïde commence à apparaître chez les singes inférieurs et s'accentue chez les lémuriens.

Rapports du Deltoïde

Au point de vue de ses rapports, le deltoïde nous offre à considérer deux faces, l'une externe, l'autre interne, deux bords, un sommet et une base

La face externe

Elle est convexe, est recouverte par la peau, dont la sépare une aponévrose que nous décrirons plus loin.

La face interne

Elle est concave, recouvre l'articulation scapulo-humérale et toutes les formations musculaires ou osseuses qui l'entourent, savoir en arrière, les muscles sous-épineux, petit rond, grand rond, longue portion du triceps en dehors, la longue portion du biceps et le tendon du sus épineux; en avant, l'apophyse coracoïde et les muscles qui s'en détachent, plus le sous-scapulaire et le grand pectoral. Une bourse séreuse, très développée et constante, la bourse sous- deltoïdienne ou sous-acromial, s'étale entre le deltoïde et la grosse tubérosité de l'humérus.

Le sommet

Il est dirigé en bas, répond au tendon huméral du deltoïde. Ce tendon s'enfonce comme un coin dans le bord supérieur du muscle brachial antérieur, qui présente à cet effet une échancrure en forme de V.

La base du deltoïde

Elle représente la ligne d'insertion supérieure de ce muscle, correspond exactement à la ligne d'insertion scapulaire du trapèze. Le trapèze et le deltoïde semblent donc former un muscle unique, divisé en deux portions par une longue intersection osseuse, que constituent d'arrière en avant l'épine de l'omoplate, l'acromion, la clavicule. L'anatomie comparée justifie pleinement une pareille interprétation nous voyons, en effet, chez les animaux non claviculés, le faisceau antérieur du trapèze se continuer avec le faisceau antérieur du deltoïde pour constituer un muscle unique, le muscle céphalo-huméral (hyène, blaireau, cheval), qui s'étend directement de la tête à l'humérus.

Le bord postérieur du deltoïde

Il est oblique en bas et en dehors, croise successivement les muscles sous-épineux, petit rond, long triceps et vaste externe.

Le bord antérieur

Il est également oblique en bas et en dehors, est séparé du grand pectoral par un interstice triangulaire à base supérieure, l'espace delto-pectoral.

Dans cet espace cheminent, comme nous l'avons déjà vu à propos du grand pectoral, la veine céphalique et, au-dessous d'elle, l'artère acromio-thoracique ou ses branches.

Région scapulaire.

A, extrémité externe de la clavicule, B, ligaments coracoïdiens. C, apophyse coracoïde. D, apophyse acromion. E, angle supérieur de la scapula, F, humérus.
1-2-3-4-5-6, sous-capulaire. Ce muscle s'insère aux trois quarts internes de la fosse sous-scapulaire, à la face interne de l'angle inférieur de l'omoplate, aux quatre cinquièmes inférieurs de la lèvre antérieure du bord interne de cet os ; la lèvre postérieure de ce bord donne insertion, 7-8, au grand dentelé. Le sous-scapulaire est composé de plusieurs petits faisceaux penniformes réunis entre eux par des lames aponévrotiques qui vont s'insérer aux crêtes de la fosse sousscapulaire. Ces faisceaux charnus, convergents entre eux, se portent en dehors et viennent se terminer sur les deux faces d'un tendon large et aplati qui s'insère, 9, à la petite tubérosité de l'humérus ; quelques fibres charnues viennent s'insérer directement au-dessous de la petite tubérosité. 10, grand rond. 11, faisceau charnu qui se détache de l'angle inférieur de l'omoplate, pour aller se réunir au muscle grand dorsal. 12, extrémité supérieure du grand dorsal qui contourne d'arrière en avant le muscle grand rond, et va se terminer avec lui par un tendon aplati, 13, dans le fond de la coulisse bicipitale de l'humérus. 14, tendon du grand pectoral, qui s'insère à la lèvre antérieure de la coulisse bicipitale. 15, insertion du deltoïde à l'empreinte deltoïdienne. 16, extrémité supérieure du brachial antérieur. 17, triceps brachial.

Innervation du muscle deltoïde

Le muscle deltoïde est innerve par le nerf circonflexe, l'une des six branches terminales du plexus brachial. Ce nerf, après avoir contourné le col chirurgical de l'humérus et fourni quelques rameaux collatéraux, s'épanouit, en un certain nombre de filets divergents, qui disparaissent dans la face profonde du deltoïde, à peu près à égale distance de son insertion supérieure et de son insertion inférieure.

Action du Deltoïde

Le deltoïde est le muscle abducteur ou élévateur du bras. En outre, en raison de leur obliquité de sens contraire, les faisceaux antérieurs portent l'humérus en avant; les faisceaux postérieurs le portent en arrière. Par l'action seule du deltoïde, l'élévation du bras ne dépasse guère l'horizontale, l'humérus rencontrant alors le sommet de l'acromion. L'élévation de l'humérus au-dessus de l'horizontale résulte d'un mouvement de bascule de l'omoplate, en vertu duquel son angle inférieur se porte en avant et son angle antérieur en haut.

Variétés

On a constaté l'absence des faisceaux claviculaires, l'absence des faisceaux acromiaux, l'indépendance de la portion claviculaire ; l'indépendance de la portion acromiale.

Parmi les faisceaux surajoutés, qui viennent parfois renforcer le deltoïde nous signalerons des faisceaux prenant naissance sur le bord spinal de l'omoplate ; c'est la une disposition essentiellement simienne, des faisceaux insérés sur l'aponévrose du sous-épineux, des faisceaux se détachant du bord axillaire.

 

D'après L. Testut Traité d'anatomie humaine.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion