Mince et allongé, le long extenseur propre du gros orteil (M. extensor hallucis longus), charnu en haut, tendineux en bas, s'étend de la partie moyenne du péroné à la seconde phalange du gros orteil.

 

Son origine, linéaire, se fait : - 1° sur les deux quarts moyens de la face interne du péroné, tout près du bord antérieur de l'os; - 2° sur le quart inférieur du ligament interosseux. - Les fibres charnues, nées directement de l'os et du ligament, se portent eu avant vers le bord postérieur du tendon terminal, jusqu'au niveau du bord supérieur du ligament annulaire antérieur. - Ce tendon, qui apparaît haut, s'engage sous le ligament, se réfléchit sur lui, glisse ensuite sur la face dorsale du pied et se fixe, en s'étalant un peu, sur la partie supérieure de la base de la deuxième phalange. - Aux bords latéraux de la portion du tendon qui glisse sur la première phalange, viennent s'attacher deux bandelettes dont l'externe est beaucoup plus forte que l'interne, et qui sont constituées, en partie, par des fibres perforantes venues de la bandelette interne de l'aponévrose plantaire moyenne, en partie par des fibres qui s'attachent sur les parties latérales de l'articulation métatarso- phalangienne et les bords de la phalange.
On voit souvent un tendon filiforme se détacher de ce tendon de terminaison, à quelques centimètres au-dessus de l'articulation métatarso-phalangienne, et aller se fixer à la partie supérieure de la base de la première phalange.

Rapports

A la jambe, l'extenseur propre du gros orteil est d'abord profondément situé entre le jambier antérieur et l'extenseur commun; vers le tiers inférieur, il émerge et son tendon vient se montrer entre ces deux muscles. - L'artère tibiale et le nerf, primitivement placés en dedans du muscle passent au-dessous de lui et répondent au bord externe du tendon au niveau du cou-de-pied. Sur la face dorsale du pied, le tendon, compris entre l'aponévrose superficielle et l'aponévrose profonde, glisse sur la tête de l'astragale, la crête du premier cunéiforme, le premier métatarsien et sur la première phalange du pouce. - Son bord interne forme avec le tendon du jambier antérieur un angle aigu ouvert en avant. - Son bord externe répond à l'artère pédieuse, située en dehors.
Action. - L'extenseur propre du gros orteil étend puissamment la première phalange et faiblement la deuxième. - Lorsque la première phalange est fortement étendue, la deuxième est fléchie par la résistance tonique du long fléchisseur propre de cet orteil. Ce manque d'action sur la première phalange s'explique par l'union des bords du tendon aux bords de la première phalange. L'extenseur propre agit comme extenseur adducteur du pied en collaboration avec le jambier antérieur.

Innervation

Le nerf tibial antérieur, qui longe la face interne du muscle, lui abandonne un nombre indéterminé de filets courts et grêles.

Variations et anomalies

Son tendon peut se diviser en deux et même en trois chefs (extensor hallucis longus tricaudatus de Graber). Testut, qui a vu une fois ce dernier muscle, a observé qu'il s'insérait par une languette à la première phalange, par deux languettes à la deuxième phalange. D'une façon générale, les chefs surnuméraires s'insèrent soit à la première phalange, soit à l'extrémité postérieure du premier métatarsien, soit encore, mais rarement, au deuxième orteil (Chudzinski). Le plus souvent, le dédoublement du corps charnu est incomplet; complet, ile donne lieu à la formation de certains muscles surnuméraires de la région externe : les uns, à insertion inférieure métatarsienne, tels que l'Extensor ossis metatarsi hallucis de Macalister, les autres, à insertion inférieure phalangienne, extensor primi internodii hallucis de Macalister, ou encore court extenseur.

d'après traité d'Anatomie humaine par P. Poirier.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion