Dans la gaine ostéo-fibreuse des doigts, les tendons fléchisseurs reçoivent des vaisseaux cheminant dans de minces lamelles ou cordons celluleux, véritables mésos. Ces lamelles vasculaires ont été minutieusement décrites par Weitbrecht : ce sont les vincula tendinum.

 

Elles ont été divisées en vincula vera et vincula accessoria s. vasculosa ; on leur a fait jouer un rôle de freins qui n'est pas, comme nous le verrons, en rapport avec leur texture délicate. Les vincula tendinum ont été aussi nommés lig. mucosa. On les a divisés en v. longa et v. brevia, v.perforati et v. perforantes.

Voici sous quelle forme il se présente d'ordinaire. Au niveau de la première phalange, on trouve quelquefois une lamelle celluleuse quadrangulaire, allant de la phalange au tendon. Cette disposition ne se rencontre guère que chez les très jeunes sujets: il ne reste, chez l'adulte, que de très minces cordons cellulo-vasculaires allant des bords latéraux de la phalange aux languettes du fléchisseur superficiel ; dans la plupart des cas même, toute trace de ligament muqueux a disparu à ce niveau. An niveau du tiers inférieur de la première phalange et de son articulation avec la deuxième, on voit se détacher une lamelle triangulaire, sagittale: son bord supérieur est libre, concave, le bord tendineux adhère aux languettes du fléchisseur superficiel ; ses fascicules les plus longs et les plus fins passent dans l'interstice des languettes du fléchisseur superficiel pour gagner le fléchisseur profond. Au-dessus de l'insertion du fléchisseur profond, on trouve encore un de ces mésos également triangulaire, parfois perforé ou réduit à de grêles filaments.

Henle remarquant que, par leurs bords phalangiens, ces lamelles adhèrent à la capsule des articulations interphalangiennes. leur attribue un rôle de tenseurs des synoviales, qu'elles ne sauraient remplir puisque la capsule articulaire est doublée par un ligament fibro-cartilagineux qui continue le plan des gouttières phalangiennes et bride de ce coté la synoviale. - Il ne (an! donc voir dans les vincula tendinum que des mésos celluleux accompagnant et protégeant les vaisseaux qui vont aux tendons.

D'après Traité d'Anatomie par P. Poirier.

 

 

 

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion