Interposé au rond pronateur et au palmaire, grêle, fusiforme, le msucle grand palmaire (M. palmaris longus) s'étend obliquement de l'épitrochlée au deuxième métacarpien; son ventre charnu, d'abord très étroit et aplati latéralement, s'épaissit progressivement, puis s'allonge pour se rétrécir ensuite et se continuer avec le tendon terminal.

 

Il naît : 1° de l'épitrochlée par de fortes fibres tendineuses ; 2° des deux lames aponévrotiques qui le séparent du rond pronateur en dehors, du fléchisseur superficiel en dedans. Par sa partie antérieure, il reçoit encore quelques fibres de l'aponévrose antibrachiale, tandis que d'autres naissent profondément de l'arcade fibreuse commune au fléchisseur et au rond pronateur. Tandis que les fibres épitrochléennes descendent presque verticalement, les fibres nées des cloisons aponévrotiques convergent vers un tendon d'abord intramusculaire, qui apparaît un peu au-dessus du milieu de l'avant-bras.

Le tendon, d'abord aplati, devient bientôt cylindrique, descend sur la face antérieure de l'avant-bras, obliquant légèrement vers le bord radial; au niveau du poignet, il s'engage au-dessous du ligament annulaire antérieur dans une gaine ostéo-fibreuse, formée en dehors par le crochet du trapèze, en dedans par les fibres d'origine du ligament carpien profond, en avant par le ligament annulaire et les muscles thénariens. Il va s'insérer en s'épanouissant sur la face antérieure de la base du deuxième métacarpien, un peu au-dessous de la facette carpienne de cet os. - Une expansion se détache du bord interne de son tendon pour se porter, à angle presque droit, sur la base du troisième métacarpien. - Assez fréquemment, une languette tendineuse se détache de la partie externe du tendon et va s'insérer au crochet du trapèze.

Les muscles du groupe antéro-interne se divisent en deux couches. La couche superficielle, légèrement teintée, comprend le rond pronateur, le grand palmaire, le petit palmaire, le fléchisseur sublime et le cubital antérieur. Bien qu'appartenant à cette couche, le fléchisseur sublime tend à s'en séparer et à s'étaler plus profondément. La couche profonde, fortement teintée, est constituée parle fléchisseur commun profond des doigts et le fléchisseur propre du pouce, à peine naissant à ce niveau. Le nerf médian, l'artère cubitale et le nerf cubital .se disposent entre la couche profonde et la couche superficielle.

Les muscles du groupe postéro-externe forment aussi deux couches superposées; l'une superficielle, légèrement teintée (long supinateur, premier radial, second radial, extenseur commun des doigts, extenseur propre du petit doigt, cubital postérieur et anconé), l'autre profonde, fortement teintée (représentée seulement à ce niveau par le court supinateur).

 

Le nerf radial et l'artère radiale sont interposés entre le groupe des muscles antéro-internes et celui clés muscles postéro-externes.

Rapports

Logé dans une gouttière formée par le fléchisseur superficiel et le petit palmaire en dedans et le rond pronateur en dehors, il répond à l'aponévrose antibrachiale et à la peau par sa face superficielle, au fléchisseur sublime et au fléchisseur propre par sa face profonde ; son tendon, qui suit à peu prés l'axe de l'avant-bras, repose sur le corps charnu du fléchisseur superficiel limitant en dedans la gouttière de la radiale. Au poignet ce tendon s'enfonce dans l'épaisseur du ligament annulaire et gagne la gouttière creusée dans le trapèze ; plus bas il est croisé par le tendon du long fléchisseur du pouce et recouvert, à son insertion, par les attaches carpiennes de l'adducteur du pouce. - Dans la gouttière ostéo-fibreuse, le tendon est pourvu d'une gaine synoviale qui déborde légèrement le ligament carpien antérieur ; j'ai observé la communication de cette gaine avec celle du long fléchisseur commun.

Action

On admet généralement que le grand palmaire : 1° fléchit la main sur l'avant-bras ; 2° la place en pronation ; 3° l'entraîne dans l'abduction ; 4° fléchit l'avant-bras sur le bras et le bras sur l'avant-bras, lorsque celui-ci a été préalablement immobilisé. Le rôle principal est le rôle de fléchisseur de la main. Ce n'est que dans des circonstances particulières, et toujours dans une assez faible mesure, que le grand palmaire agit comme pronateur et comme fléchisseur de lavant-bras sur le bras. Quant à son rôle d'abducteur, il est absolument nié par Duchenne.

Innervation

Son filet nerveux se détache du nerf médian, en général par un tronc commun avec le rameau du petit palmaire, et se dédouble ; ses rameaux s'engagent sous les arcades fibreuses formées par le rond pronateur et le fléchisseur superficiel pour pénétrer le muscle par sa face profonde.

Variations et anomalies

Il peut être renforcé par un faisceau surnuméraire provenant : du biceps ; du cubitus : du radius (face antérieure. Calori) - On a vu se terminer sur le trapèze, le scaphoïde, le ligament carpien.

D'après Traité d'Anatomie par P.Poirier.

 

 

 

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion