Le muscle carré pronateur (M. pronator quadratus), placé transversalement sur la partie intérieure du squelette antibrachial, juste au-dessus de l'articulation radio-carpienne, est quadrilatère, aplati, beaucoup plus épais en bas qu'en haut. Il naît par des fibres charnues et du plan tendineux superficiel du quart inférieur de la face antérieure du cubitus, où son origine est nettement limitée par une crête rugueuse oblique.

De cette origine, les fibres se portent transversalement vers le radius au quart inférieur de la face antérieure duquel elles s'insèrent sur toute sa largeur, empiétant même profondément sur la face cubitale de l'extrémité inférieure quadrangulaire de cet os. - Sappey fait remarquer que parfois le carré pronateur est formé de deux portions triangulaires bien distinctes : l'une antérieure, plus large, qui naît du cubitus par une aponévrose et va s'attacher au radius par des fibres charnues; l'autre, postérieure et inférieure, plus petite, s'insérant au cubitus par des fibres charnues et au radius par une aponévrose très brillante. On trouve toujours des traces de cette division qui est rarement tranchée.

Le muscle, mince dans sa partie supérieure, est extrêmement épais dans sa partie inférieure. Ses fibres superficielles sont transversales et presque rectilignes; les fibres profondes, curvilignes, s'enroulent autour de la tête cubitale pour gagner la partie inférieure du ligament interosseux. Sur une coupe de l'avant-bras, passant au-dessus du poignet, le carré pronateur étonne par son épaisseur : déduisez l'énergie de son action pronatrice.

Rapports

Recouvert par le fléchisseur profond et le long fléchisseur du pouce, il recouvre le squelette antibrachial, le ligament interosseux et l'articulation radio-cubitale inférieure dont il bride le cul-de-sac synovial ; son bord cubital répond an cubital antérieur; son bord radial au tendon du long supinateur ; sons son bord supérieur, s'engagent l'artère interosseuse et le filet interosseux du médian qui lui donne de nombreux rameaux pénétrant le muscle par sa face postérieure.

Action

Le carré pronateur fait tourner le radius en dehors, en dedans il met, par conséquent, la main en pronation. Ce rôle pronateur du carré a été mis en doute par Hyrtl, Calori (Memoria dell' academia di Bologna, série II. A. X. 1870): Testut et Wertheimer ont démontré expérimentalement que l'opinion de Hyrtl n'était pas fondée. Le carré pronateur partage avec le rond pronateur le rôle de placer la main en pronation. Il est intéressant de constater que l'un des deux agents de ce mouvement a son insertion supérieure sur l'humérus alors que l'autre a une double insertion antibrachiale. Il est probable que l'existence d'un pronateur à insertion humérale est liée à la production des mouvements qui se passent pendant la pronation dans l'articulation huméro-cubitale, mouvements dont j'ai montré l'importance pour interpréter le déplacement du cubitus.

 

Innervation

Un peu au-dessous du pli du coude se détache du médian un rameau qui descend verticalement sur la face antérieure de la membrane interosseuse, satellite des vaisseaux homonymes, croise le bord supérieur du carre pronateur qu'il aborde par sa face profonde et dans lequel il s'épuise ; presque entièrement : c'est le nerf interosseux encore appelé nerf du carre pronateur.

Variations et anomalies. - Il peut manquer ou présenter un développement anormal : Chudzinski a noté son développement chez, les races de couleur : Blanchard, Macalister ont signalé la forme triangulaire du carré pronateur: Sappey et d'autres ont noté sa décomposition en faisceaux de direction différente. - On l'a vu donner un faisceau aux muscles du pouce ou un tendon allant à la base du 1er métacarpien.

D'après Taité d'Anatomie Par P.Poirier.

 

 

 

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion