Récemment, il y a eu à la fois un immense intérêt et une controverse au sujet d'un essai randomisé, contrôlé, ayant montré l’efficacité des antibiotiques dans le traitement de la lombalgie chronique (hernie discale avec modification de type Modic 1).

Bien que cette recherche ait le potentiel d'entraîner un changement de paradigme dans le traitement de la lombalgie, plusieurs questions restent sans réponse. Cette revue systématique vise à répondre à ces questions en examinant le rôle des bactéries dans la lombalgie et la relation entre les bactéries et les modifications de Modic.

 

Méthodes

Nous avons effectué des recherches électroniques sur MEDLINE et EMBASE et inclus les études qui ont examiné la relation entre les bactéries et les douleurs de dos ou modifications de Modic. Des études ont été évaluées en fonction de leur qualité méthodologique, une synthèse des meilleures preuves a été utilisée pour résumer les résultats, et les critères de de Bradford Hill ont été utilisés pour évaluer la preuve de la causalité.

Résultats

Onze études ont été identifiées. La médiane (intervalle) ans et le pourcentage de femmes participant était de 41 à 46,4 (44,7) ans et 41,5% (27-59%), respectivement, et dans 7 des 11 études les participants ont été diagnostiqués avec une hernie discale. Neuf études ont examiné la présence de bactéries dans le matériel de disque intervertébral et toutes les bactéries identifiées, avec l'estimation globale de la proportion d'échantillons positifs étant de 34%. Les Propionibacterium acnes sont les bactéries les plus courantes, étant présentes dans sept des neuf études, avec une médiane (minimum, maximum) des échantillons positifs égale à 45,0% (0 à 86,0). La meilleure synthèse de preuves a montré des preuves modérées d’une relation entre la présence de bactéries et les deux douleurs du bas du dos avec hernie discale et modification de type Modic 1 avec hernie discale. Il y avait des preuves modestes pour une relation de cause à effet.

 

Conclusions

Nous avons trouvé que les bactéries étaient communes dans le matériau de disque intervertébral de personnes bénéficiant d’une chirurgie spinale. Il y avait des preuves modérées d’une relation entre la présence de bactéries et les deux douleurs au bas du dos avec hernie discale et modifications de type Modic 1  associées à une hernie discale et une preuve de causalité modeste. Cependant, des travaux supplémentaires sont nécessaires pour déterminer si ces organismes sont le résultat de la contamination ou représentent l'infection de bas grade de la colonne vertébrale qui contribue à la lombalgie chronique.

Cet article est une traduction du résumé de "Could low grade bacterial infection contribute to low back pain? A systematic review".

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion