Aux États-Unis, l’utilisation des huiles essentielles augmente, mais les attitudes, l’expérience et les convictions des cliniciens quant à leur utilisation n’ont pas encore été étudiées.

Méthodologie

Cent cinq des 106 participants cliniques (99,1%) d'une conférence de formation continue en médecine intégrative ont été interrogés à l'aide d'un système de réponse du public afin d'obtenir des informations de base. Les fréquences de réponse de chaque élément ont été rapportées. Les corrélations non paramétriques ont été évaluées en comparant l'énoncé «Au cours des 12 derniers mois, j'ai utilisé des huiles essentielles pour moi et / ou ma famille» avec les autres énoncés d'accord / en désaccord utilisant le rho de Spearman.

Résultats

Une majorité de participants ont personnellement utilisé des approches de médecine intégrative autres que l'aromathérapie (92,6%) et les ont recommandés cliniquement (96,8%). La plupart avaient utilisé personnellement des huiles essentielles (61%) et souhaitaient proposer des recommandations ou des traitements à base d'huiles essentielles à leurs patients (74,0%). Seulement 21,9% avaient confiance en leur capacité à conseiller les patients sur une utilisation sans danger. L'utilisation personnelle des huiles essentielles était fortement corrélée à la confiance en la capacité de conseiller les patients sur une utilisation sans danger (coefficient de Spearman 0,376, p = 0,000).

Conclusions

Cette étude indique que les cliniciens intéressés par la médecine intégrative souhaitent formuler des recommandations en aromathérapie, mais ne sont pas convaincus de leur capacité à le faire.

Lire l'intégralité de l'étude en anglais.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion