La glande pituitaire ou corps pituitaire est ainsi nommée d'après l'opinion des anciens anatomistes qui la considéraient comme un réservoir de l'humeur pituitaire, glans pituitum excipiens, dit Vésale ; on l'appelle encore l'hypophyse, c'est-à-dire excroissance inférieure, par opposition à l'épiphyse ou glande pinéale.

Le troisième ventricule ou ventricule moyen est une cavité impaire et médiane, interposée entre les couches optiques, au-dessous du trigone, au-dessus de la région centrale de la base.

Le bulbe rachidien (arrière cerveau ou myélencéphale) est la partie renflée qui termine la moelle et l'unit à la protubérance annulaire. On l'appelle encore moelle allongée ; ce terme comprenait autrefois toutes les parties blanches qui vont de la moelle au cerveau, et plus tard uniquement le bulbe et la protubérance depuis Hlaller il s’applique au bulbe seul. Sa limite inférieure, mal indiquée, est à la naissance de la moelle au-dessus du premier nerf cervical; sa limite supérieure est marquée en avant par le sillon qui le sépare de la protubérance. Il est situé en partie dans le crâne, en partie dans le rachis, et mériterait autant d'être appelé bulbe crânien que bulbe rachidien.

La vésicule des couches optiques ou cerveau intermédiaire, intercalée entre le cerveau antérieur, cerveau de l'hémisphère et des corps striés, et le cerveau moyen d'où dérivent les pédoncules cérébraux, ne subit d'accroissement notable que dans ses parties latérales qui forment les couches optiques; mais elle devient méconnaissable, parce qu'elle s'incorpore au grand cerveau.

La vésicule optique, ou cerveau intermédiaire, thalamencéphale, donne naissance, dès les premières périodes embryonnaires, à des expansions ou évaginations bien différentes les unes proviennent de sa voûte, la plus importante est la glande pinéale ou épiphyse une autre naît du plancher et forme la glande pituitaire ou hypophyse.

Le nerf maxillaire est un nerf sensitif, ayant un rôle végétatif d’emprunt. Il naît à la partie moyenne et antérieure du ganglion trigéminal. Il quitte le crâne par le foramen rond. Il traverse l’arrière-fond de la région infra-temporale, puis passe dans la fissure orbitaire inférieure.

Il donne le nerf infra orbitaire comme branche terminale.

Le nerf facial est un nerf mixte d’abord moteur, pour les muscles peauciers de la face ; on parle de « muscle de la mimique », avec un contingent végétatif, pour les sécrétions lacrymales et nasales, puis sensitif, par un contingent appelé le nerf intermédiaire (ou nerf de Wrisberg,ou nerf VII bis), associé à un contingent végétatif, pour les glandes sublinguales et submandibulaires.

Le nerf cochléo-vestibulaire correspond à la 8ème paire de nerfs crâniens, il est sensoriel pur, il gère les influx de l’audition et l’équilibration.

 

C’est un nerf sensitif. C'est une des trois branches terminales du nerf trijumeau V.

Il naît de l’angle médial du ganglion trigéminal.

 

Il parcourt le sinus caverneux dans un dédoublement de la paroi latérale, avec le III et le IV.

 

Il donne trois branches terminales, dans la paroi latérale ; le nerf lacrymal, le nerf frontal, le nerf nasal.

Le nerf olfactif est un nerf sensoriel issu du faisceau prosencéphalique extériorisé, il se branche sur le système limbique (rhinencéphale) composé du girus cingulaire et parahypocarnpal. Ce système olfactif est très développé chez les vertébrés inférieurs, il est atrophique chez l’homme.

Le V est un nerf mixte. Son volume de distribution est important. Il est sensitif pour la face et les méninges. Il est moteur pour les masticateurs.­

C’est un nerf mixte à la fois moteur pour le pharynx et une partie du voile du palais, sensitif pour la loge amygdalienne ou tonsillaire, sensoriel pour la perception gustative en arrière du V lingual, végétatif pour la sécrétion parotidienne, il amène un contingent végétatif au V(ganglion otique).

C’est la deuxième paire de nerfs crâniens. Ce n’est pas à proprement parler un nerf, mais plutôt un prolongement diencéphalique extériorisé.

 

Il est constitué par les axones des cellules multipolaires de la rétine.

 

Il véhicule le stimulus visuel vers les centres visuels, les influx centripètes, les réflexes qui facilitent la vision.

Il a la particularité d’être mixte, il inclut la racine motrice du V. il est donc sensitif, moteur et végétatif car empreinte le contingent végétatif du IX (nerf glosso-pharyngien).

Branche moyenne du trijumeau, le nerf maxillaire supérieur (Lat. : Ramus secundus s. supra-maxillaris, Anglais : Maxillary nerve) naît du bord antéro-inférieur du ganglion de Gasser. D'abord parallèle à l'ophtalmique, auquel il reste accolé sur une longueur de plusieurs millimètres, il s'écarte ensuite à angle droit du nerf maxillaire inférieur.

Le grand hypoglosse, ou 12ème paire crânienne, est un nerf purement moteur. Il se distribue aux muscles de la langue, au muscle géniohyoïdien et à tous les muscles de la région  sous-hyoïdienne.

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion