Le sens du tact, que l’on appelle encore sens du toucher, a pour siège la peau ou tégument externe.

La peau se présente sous la forme d’une vaste membrane, enveloppant le corps tout entier et renfermant dans son épaisseur, entre autres éléments constituants, toute une série de petits appareils nerveux destinés à recueillir les impressions tactiles.

Mais là ne se borne pas le rôle de la peau : par son épaisseur et sa résistance, elle garantit les organes sous-jacents contre les injures qui pourraient les atteindre dans leur fonctionnement ou même dans leur constitution anatomique. Elle acquiert ainsi toute la valeur d’un appareil de protection, de premier ordre, auquel viennent s’ajouter encore, comme de précieux auxiliaires, les ongles et les poils, chez les animaux tout au moins qui possèdent ces deux ordres de formations à l’état de développement parfait.

Enfin, par les glandes nombreuses qui entrent dans sa constitution, glandes sudoripares et glandes sébacées, la peau joue un rôle important dans l’excrétion : elle est, au même titre que le rein, un vaste émonctoire à travers lequel s’échappent les matériaux de déchet qui proviennent des combustions organiques.

Nous avons donc à étudier à propos de la peau :

  1. Sa conformation extérieure ;
  2. Sa constitution anatomique générale ;
  3. Ses annexes, comprenant, sous ce titre d’annexes, les glandes sudoripares, les glandes sébacées, les ongles et les poils.

La surface extérieure de la peau est loin d’être lisse et unie. Indépendamment des productions çornées, les ongles et les poils, que nous étudierons a propos des annexes, elle nous présente des saillies, des sillons et des orifices.

La peau s’étale sur toute la périphérie du corps. Elle en recouvre successivement toutes les saillies, coûtes les dépressions et reproduit exactement, en les arrondissant plus ou moins, toutes les formes extérieures des organes sous-jacents.

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion