Les muscles peauciers du crâne, abstraction faite des muscles moteurs du pavillon de l'oreille, qui seront décrits plus loin à propos des organes des sens, sont au nombre de deux de chaque coté : l'occipital en arrière et le frontal en avant. Réunis l'un à l'autre par une forte aponévrose, l'aponévrose épicranienne, ils ont pu être considérés (Albinus, Meckel) comme formant dans leur ensemble un muscle unique de forme digastique, le muscle occipilo- frontal.

Il convient d'étudier isolément :

  • Le muscle occipital,
  • Le muscle frontal,
  • L’aponévrose épicranienne.
Situé sur la partie antérieure du crâne, le frontal est encore un muscle quadrilatère et très mince, s'étendant de la région orbitaire a l'aponévrose épicrânienne.

­Le muscle occipital est un muscle quadrilatère et fort mince, situé a la partie postérieure de tête. Il va de l'écaille occipitale à l'aponévrose épicrânienne.

 

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion