Autour de l’orifice palpébral, nous rencontrons deux muscles peauciers : l’orbiculaire des paupières et le sourcilier. 

 

 

 

Le sourciller (latin : corrugator supercilii) est un tout petit muscle, étroit et de faible longueur (3 ou 4 cm), arciforme, à concavité inférieure, comme l'arcade osseuse sur laquelle il se moule. Il est couché sur la partie interne de l'arcade sourcilière, au-dessous du muscle orbiculaire des paupières.

L’orbiculaire des paupières entoure l’orifice palpébral à la manière d'un anneau elliptique, aplati, large et mince. Sa circonférence inférieure se confond avec le pourtour de l’orifice palpébral lui-même ; sa circonférence extérieure beaucoup plus étendue, dépasses les limites des paupières et recouvre le pourtour de l'orbite.

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion