––>

Envisagé au point de vue de sa constitution anatomique, le myocarde comprend les trois éléments suivants :

  1. des formations fibreuses, disposées en forme d’anneaux, qui, d’après la plupart des auteurs classiques, donnent insertion à toutes les fibres du myocarde et qu'on désigne sous le nom de zones fibreuses du cœur ou encore de squelette du cœur ;
  2. des éléments contractiles qui constituent le muscle cardiaque, le myocarde proprement dit ;
  3. un tissu conjonctif unissant les éléments contractiles. Nous étudierons ces éléments seulement au point de vue macroscopique.

Classiquement, on donne ce nom à des anneaux fibreux {cercles tendineux de Lawer) qui entourent les différents orifices que nous avons décrits à la hase des ventricules. Ces anneaux sont donc au nombre de quatre : deux pour les orifices auriculo-ventriculaires, l’un droit, l’autre gauche ; deux pour les orifices artériels, aortique et pulmonaire. Il faut y adjoindre encore le septum membraneux.

Les fibres musculaires sont les éléments essentiels, les éléments nobles du myocarde ; c’est à elles, en effet, que le cœur doit de remplir ces fonctions mécaniques importantes qui lui ont assigne un rang si élevé dans l’appareil circulatoire. Nous renvoyons le lecteur aux traités d'histologie pour l’étude des fibres cardiaques à l’état d’isolement, mais nous rappellerons ce point fondamental que le myocarde est constitué par des fibres musculaires qui s'anastomosent entre elles.

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion