Évaluer la précision diagnostique du rapport entre le nerf médian et le nerf ulnaire (MUR) et la différence entre le nerf médian et le nerf ulnaire (MUD) chez les patients atteints du syndrome du canal carpien (SCC).

Méthodologie

Dans cette étude, 32 patients atteints de CTS et 32 ​​volontaires en bonne santé ont été évalués. Tous les participants ont passé une série de tests et d’échographies pour évaluer les critères suivants: surface transversale du nerf médian au niveau pisiforme (CSA-P), taux de gonflement (SR), MUR, MUD et taux d’aplatissement ( FR).

Résultats

Les CSA-P, SR, MUR et MUD étaient tous significativement plus grands chez les patients atteints de SCC que chez les volontaires sains. Les zones situées sous les courbes caractéristiques des opérateurs de récepteur MUD, MUR, CSA-P et SR étaient respectivement de 0,78, 0,75, 0,70 et 0,61. MUD avait une sensibilité plus élevée (84%) que MUR, CSA-P et SR (sensibilité: 63, 63 et 53%, respectivement).

Conclusions

En utilisant la région du nerf ulnaire au niveau pisiforme comme paramètre de contrôle interne, les méthodes MUD et MUR ont montré une précision diagnostique supérieure à celle de la RS chez les patients atteints de SCC. Une application plus poussée de ces méthodes en recherche et en milieu clinique est recommandée.

Lire la suite de l'étude en anglais.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion