L'intestin digestif s'étend en ligne droite de l’œsophage à l'anus. Plus tard, il devient flexueux et présente sur son trajet, une série de dilatations.

Estomac

L'estomac se constitue très vite, alors que le tube digestif est encore ouvert en gouttière, sur une partie de son étendue (E. H. 2 mm 2). C'est une dilatation fusiforme dont le grand axe coïncide avec l'axe longitudinal du corps. Cette dilatation est très nette, sur l'embryon de 5 mm. A son bord antérieur s'attache le mésentère ventral, â son bord postérieur le mésentère dorsal. Ses faces droite et gauche sont longées par le pneumogastrique correspondant.

 

Puis l'estomac subit un mouvement de rotation (E. H. 7 mm) tel que son bord antérieur se porte à droite et que sa face droite devient postérieure ; ses bords s'incurvent ; l'antérieur devient concave et le postérieur convexe : dès lors, le pneumogastrique gauche est antérieur et le droit postérieur.

Duodénum

Pourvu d'un mésentère dorsal et aussi d'un mésentère ventral au moins dans sa partie supérieure, le duodénum est d'abord dans le plan médian. Entraîné par l'estomac, sa partie supérieure devient convexe en avant; et à droite ; sa partie inférieure est concave en avant. Ses mésos disparaissant au 4ème mois.

Anse intestinale

L'intestin, d'abord rectiligne, commence à se soulever en une anse (E. H. de 2 mm 6). Au sommet de cette anse, tournée vers l'ombilic, s'implante le canal vitellin. Ce canal communique largement avec le cavum intestinal et divise cette anse en deux segments.

Le segment supérieur fait suite au duodénum et s'unit à lui à angle aigu (angle duodéno-jejunal) ; il constitue le grêle. Le segment inférieur forme la fin de l'iléon et une portion du côlon ; au niveau de la rate, il se continue à angle aigu avec l'intestin terminal (angle colico-splénique).

Mais les deux branches de l'anse intestinale ne demeurent pas dans le même plan. A la 5ème semaine, l'anse subit une rotation de trois quarts de cercle. Cette rotation, autour de la mésentérique supérieure comme axe, s'effectue en sens inverse des aiguilles d'une montre, quand on regarde l'intestin par sa face ventrale. Quand la rotation est de 90», le segment supérieur de l'anse est à droite et le segment inférieur à gauche; quand elle atteint 180», le segment supérieur de l'anse est en bas et le segment inférieur en haut ; quand la torsion est achevée, le grêle est à gauche du tronc de la mésentérique, et le côlon à droite de cette artère. Le côlon surcroise le vaisseau que sous-croise le duodénum. Vers le 32ème jour, un bourgeon hémisphérique (E. H. 12 mm.), puis conique (E. H. de 14 mm), apparaît sur le segment inférieur de l'anse intestinale, tout près du canal vitellin ; c'est l'ébauche du cœcum qui marque la limite du grêle et du côlon ; le côlon, jusque-là plus petit que le grêle, atteint le même diamètre que lui. Au 40ème jour, le grêle s'allonge dans des proportions considérables, et devient très flexueux ; le côlon, qui s'allonge beaucoup moins, est au-dessus de lui. Le sommet de l'anse intestinale est engagé dans la fossette ombilicale, située à la base du cordon ; le canal vitellin est atrophié ; il laisse parfois pour résidu le diverticule de Meckel.

A la fin du 2ème mois, l'appendice est un nodule arrondi, implanté sur le cœcum. Au 3ème mois tout l'intestin est rentré dans l'abdomen; l'appendice siège auprès du pylore, au-dessus et en arrière du grêle ; près de lui, se différencie la valvule iléo-cœcale. Quant à la partie du côlon qui dérive de l'anse intestinale, elle passe transversalement au-dessus du grêle, au-devant du duodénum auquel elle adhère ; tandis que sa portion gauche, qui ne se modifie guère, devient l'origine du colon transverse, sa portion droite s'allonge et descend jusqu'à la fosse iliaque pour constituer le côlon ascendant ; enfin, le gros intestin devient plus volumineux que le grêle.

Intestin terminal

L'intestin terminal fournit le reste du tube digestif. En s'allongeant, il se trouve refoulé à gauche, par le développement du grêle. A la fin du 3ème mois, on reconnaît le côlon descendant, le côlon ilio-pelvien et le rectum qui s'incurvera au 7ème mois.

Intestin caudal

On réserve le nom d'intestin caudal à la portion de l'intestin terminal qui, chez l'embryon de 3 à 4 mm, pénètre dans l'appendice caudal. Très tôt, l'intestin caudal se fragmente, et ses résidus se résorbent (fin du 1er mois).

Proctodaeum

L'orifice anal occupe le fond d'une dépression (proctodœum) limitée par deux replis, l'un antérieur, l'autre postérieur. Le proctodœum n'a pas l'importance et la valeur morphologique du stomodeum avec lequel on l'a longtemps comparé.

Histogenèse

L'intestin procède de l'endoderme et du mésoderme.

 

A. L'endoderme fournit les épithéliums de revêtement et les épithéliums glandulaires. Sur l’œsophage, l'épithélium est simple, puis stratifié sur 2 à 5 couches ; sur l'embryon de 5 cm, certaines cellules prismatiques superficielles se couvrent de cils, et des îlots ciliés persistent encore à la naissance qui disparaissent plus tard ; l'épithélium devient pavimenteux stratifié. Sur le reste de l’intestin l'épithélium est simple et, successivement, de type pavimenteux, et de type prismatique. Plus tard, sur les embryons de 4 à 10 cm, l'épithélium se stratifié ou paraît stratifié, car les noyaux s'étagent sur. 2, 3, 4 couches. Finalement, l'épithélium récupère l'aspect d'un épithélium simple, prismatique.

Les glandes stomaco-intestinales présentent un mode de développement très particulier. Elles résultent de plis qui s'élèvent à 'la surface de la muqueuse. Ces plis se soudent entre eux par leur base, qui représente des glandes en tube ; la partie superficielle des plis reste libre et constitue des villosités. Ultérieurement ces villosités disparaissent de l'estomac et du côlon : elles ne persistent que sur le grêle.

B. Le mésoderme, sous-jacent à l'épithélium constitue : 1° l'épithélium péritonéal : 2° les vaisseaux ; 3° le tissu conjonctif de l'intestin ; 4° et les muscles. Les muscles circulaires précèdent, dans leur développement, les muscles longitudinaux.

 

 

 

 

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion