Les monocytes font partie des globules blancs qui sont des composants vitaux du sang. Leur rôle est de lutter contre les infections et ils sont essentiels à la santé et au bien-être.

Un nombre élevé de globules blancs peut indiquer que le système immunitaire s'efforce de détruire une infection.

Cela peut aussi être un signe de stress physique ou émotionnel. Les personnes atteintes de certains cancers du sang peuvent également présenter un nombre élevé de globules blancs.

Un faible nombre de globules blancs peut indiquer qu'une lésion ou une maladie détruit les cellules plus rapidement ou que l’organisme en produit trop peu.

Les globules blancs représentent environ 1% des cellules sanguines et sont essentiels au fonctionnement normal du système immunitaire. Les globules blancs sont également appelés leucocytes.

La moelle osseuse produit en permanence des globules blancs. Ils sont stockés dans les systèmes, sanguin et lymphatique, jusqu'à ce qu'ils soient nécessaires pour combattre une infection ou une maladie du corps.

Les types de globules blancs

Les globules blancs sont des composants du sang qui protègent le corps contre les maladies et les envahisseurs étrangers.

Plusieurs types de globules blancs remplissent différentes fonctions.

On produit environ 100 milliards de globules blancs chaque jour.

Il y a normalement entre 4 000 et 11 000 cellules dans chaque microlitre de sang, bien que cela puisse varier selon l’ethnie.

Il existe plusieurs types de globules blancs, chacun avec des responsabilités différentes :

Les lymphocytes : Ils sont essentiels à la production d’anticorps qui aident l’organisme à se défendre contre les bactéries, les virus et d’autres menaces.

Les neutrophiles : Ce sont de puissants globules blancs qui détruisent les bactéries et les champignons.

Les basophiles : ils alertent le corps des infections en sécrétant des produits chimiques dans le sang, principalement pour lutter contre les allergies.

Les éosinophiles : responsables de la destruction des parasites et des cellules cancéreuses, ils font partie d'une réaction allergique

Les monocytes : Ils sont responsables de l’attaque et de la destruction des germes ou des bactéries qui pénètrent dans le corps.

Lorsque cela est nécessaire, les monocytes se déplacent vers d'autres organes, tels que la rate, le foie, les poumons et la moelle osseuse, où ils se transforment en une cellule appelée macrophage.

Un macrophage est responsable de nombreuses fonctions, notamment l'élimination des tissus morts ou endommagés, la destruction des cellules cancéreuses et la régulation de la réponse immunitaire.

Cause d’une augmentation des leucocytes

Une augmentation des globules blancs est appelée leucocytose. Cela se produit généralement en réponse aux conditions suivantes :

  • infection
  • immunosuppression
  • médicaments, y compris les corticostéroïdes
  • un trouble de la moelle osseuse ou immunitaire
  • certains cancers, tels que la leucémie lymphoïde aiguë ou chronique
  • inflammation
  • blessure
  • stress émotionnel
  • travail
  • grossesse
  • cigarettes
  • réactions allergiques
  • exercice excessif

Certaines maladies respiratoires, telles que la coqueluche ou la tuberculose, peuvent entraîner une augmentation du taux de globules blancs.

Dans certains cas, tous les globules blancs sont affectés. Cependant, certaines personnes ont une maladie spécifique dans laquelle un seul type de globule blanc est affecté.

Si les niveaux d'un type particulier de globules blancs augmentent, cela peut être dû à un déclencheur spécifique.

Monocytes : des taux élevés de monocytes peuvent indiquer la présence d'une infection chronique, d'un trouble auto-immunitaire ou sanguin, d'un cancer ou d'autres conditions médicales.

Lymphocytes : S'il y a une élévation du niveau des lymphocytes, la condition est connue sous le nom de leucocytose lymphocytaire. Cela peut être dû à un virus ou à une infection, telle que la tuberculose. Il peut également être lié à des lymphomes et à des leucémies spécifiques.

Neutrophiles : Les niveaux élevés de neutrophiles dans leur corps mènent à un état physique appelé leucocytose neutrophilique. Cette condition est une réponse immunitaire normale à un événement, tels que : une infection, une blessure, une inflammation, certains médicaments et certains types de leucémie.

Basophiles : Des niveaux élevés de basophiles peuvent survenir chez les personnes ayant des antécédents d’hypothyroïdie, ou résultant de certaines autres pathologies.

Éosinophiles : Si une personne enregistre de hauts niveaux d'éosinophiles, l’organisme peut réagir à une infection parasitaire, à un allergène ou à l’asthme.

Il n’y a parfois aucune cause identifiable à l’augmentation du nombre de globules blancs. Ceci est connu sous le nom de syndrome hyper-éosinophilique idiopathique. Cela peut entraîner de graves complications, telles que des lésions du cœur, des poumons, du foie, de la peau et du système nerveux.

Les personnes atteintes du syndrome hyperéosinophilique idiopathique peuvent présenter des symptômes tels que :

  • perte de poids
  • les fièvres
  • sueurs nocturnes
  • fatigue
  • toux
  • douleur de poitrine
  • gonflement
  • maux d'estomac
  • démangeaison de la peau
  • douleur
  • faiblesse
  • confusion
  • coma
  • Autres déséquilibres

Prise de sang

Si les niveaux de globules blancs sont plus bas que d'habitude, cela peut indiquer que la personne a une activité immunitaire réduite.

Cela peut survenir à la suite d'affections similaires au VIH ou à des médicaments immunosuppresseurs.

Un déficit en globules blancs est la raison pour laquelle les personnes atteintes de maladies ou de médicaments qui inhibent le système immunitaire font face à un risque accru d’infection.

Une production anormale de cellules sanguines est également une caractéristique de certains cancers, tels que la leucémie et le lymphome.

Un certain nombre de conditions, appelées collectivement troubles myéloprolifératifs, peuvent survenir dans la moelle osseuse.

Celles-ci se développent lorsque trop de cellules sanguines immatures sont produites, conduisant à un déséquilibre. Les troubles myéloprolifératifs sont des maladies rares qui peuvent ou non, devenir malignes.

Symptômes et diagnostic

Les effets exacts d'un nombre élevé de globules blancs dépendent de la maladie ou du facteur qui les cause.

Les fluctuations du nombre de cellules sanguines peuvent ne causer aucun symptôme.

Des tests et examens complémentaires seront souvent nécessaires pour identifier la cause exacte du problème.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion