Veines

Les troncs veineux brachio-céphaliques, troncs veineux innommés ou veines innominées, terme plus concis que j'emploierai de préférence, sont les troncs collecteurs des veines de la tête et du membre thoracique et les origines de la veine cave supérieure. Ils correspondent aux troncs artériels qui naissent du sommet de la crosse aortique; seulement il n'y a qu'un tronc artériel brachio-céphalique, celui de droite, tandis, qu'il y a deux veines innommées, l'une droite et l'autre gauche.

La veine cave inferieure ou ascendante, veine cave abdominale, est le tronc commun des veines sous-diaphragmatiques. Située presque entièrement dans la cavité de l'abdomen, et par sa partie terminale seulement dans la cavité thoracique, elle représente l'aorte abdominale dont elle est satellite.

Les veines de la main comprennent celles des doigts et celles de la main proprement dite.

­

Le système de la jugulaire interne comprend les veines intracrâniennes, veines de l'encéphale et sinus du crâne, origines de la jugulaire interne, et les veines cervicales qu'elle reçoit sur son parcours comme branches collatérales.

­

Les veines du membre inférieur se divisent en veines profondes et veines superficielles. Comme au membre supérieur, les veines superficielles représentent les veines primitives et sont solitaires, les veines profondes sont d'origine secondaire et sont satellites d'artères. Seulement ici, bien plus encore que dans le membre thoracique, les veines profondes sont devenues les veines principales en raison du puissant développement des masses musculaires.

Le système de la jugulaire externe comprend la veine jugulaire externe proprement dite et la veine jugulaire antérieure, qui est une de ses branches collatérales très développée chez l'homme et plus indépendante que les autres.

Les veines lombaires, les veines rénales, les veines capsulaires moyennes, sont avec les veines spermatiques et ovariennes, la veine ombilicale, la veine porte, les veines sus-hépatiques et les veines diaphragmatiques inférieures sont des branches collatérales de la veine cave inférieure. Les veines lombaires et diaphragmatiques inférieures sont des veines pariétales; les autres sont des veines viscérales, affectées : les veines rénales, capsulaire­s et spermatiques, aux organes génito-urinaires; la veine ombilicale, au placenta; la veine porte et les veines sus-hépatiques, aux organes digestifs.

Les veines profondes, bien que postér­ieures dans leur apparition aux veines superficielles ont acquis chez l'adulte, par le développement des masses musculaires, un volume ordinairement supérieur à celui des veines sous-cutanées.

­

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion