Tube digestif

Le bloc duodéno-pancréatique est formé de deux organes : le duodénum et le pancréas.

C’est un conduit essentiellement musculaire qui naît au niveau du pharynx dont il constitue l’élément dorsal.

Véritable réservoir alimentaire, l'estomac (Anglais: the stomach) est le segment dilaté du tube digestif compris entre l'oesophage et le duodénum.

L'estomac est situé dans l'étage sus-mésocolique, au niveau de l'hypochondre gauche et de l'épigastre, et sous le gril costal (organe thoraco-abdominal). 

L'estomac n'est fixé que par son adhérence au diaphragme en haut (ligament gastro-phrénique) et sa continuité avec le duodénum (possibilité de volvulus autour du grand axe)

La cavité orale est constituée de différentes parois. Dans la partie antérieure les lèvres et les joues dans la partie latérale, la langue et la mandibule constituent le plancher buccal. En arrière l'isthme du gosier fait communiquer la cavité buccale avec la suite de l'appareil digestif.

Le palais (Anglais : the palate)est une cloison qui sépare les fosses nasales en haut de la cavité orale en bas.

La langue (Anglais : the tongue) peut être considérée comme un seul muscle. La langue est un muscle très important qui intervient dans la phonation, la déglutition, la mastication. Elle porte en plus les récepteurs des organes du goût.

Elle comporte deux parties ; une fixe la racine et une mobile le corps.

La langue est fixée à la partie centrale du plancher sur l'os hyoïde.

De chaque côté du voile se détachent deux piliers ou arcs l'un se dirige en avant et en bas et le fixe à la base de la langue (pilier antérieur), l'autre se dirige en bas et en arrière et le fixe à la paroi latérale du pharynx (pilier postérieur).

Le pharynx est une cavité musculo-membraneuse placée entre la bouche et l'œsophage. Cette poche représente l'extrémité supérieure, dilatée en cul-de-sac du tube digestif embryonnaire. Il s'étend de la base du crâne à l'orifice supérieur de l'œsophage qui lui fait suite : les fosses nasales, la cavité buccale et le larynx s'y ouvrent en avant, les trompes d'Eustache sur les côtés. Physiologiquement, le pharynx est le carrefour des voies aériennes et digestives.

Le voile du palais se rattache peut-être plus logiquement au pharynx, et c'est avec lui que le décrivent plusieurs anatomistes. En effet, chez certains animaux (le chien), il ne présente ni luette ni pilier antérieur, il est tout entier dans le pharynx. Physiologiquement, il sépare bien plus la partie nasale de la partie buccale du pharynx, que ce dernier organe de la bouche.

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion