Régions et formations dépendant des aponévroses abdominales

Nous étudierons sous ce titre un certain nombre de régions ou de formations qui se rattachent, d'une façon plus ou moins directe aux aponévroses des muscles de l'abdomen, tout particulièrement aux aponévroses antérieures. Telles sont l'arcade crurale, le ligament de Gimbernat, le ligament de Cooper, la bandelette ilio-pectinee, l’anneau crural, le fascia transversalis, le fascia propria, le canal inguinal et les fossettes inguinales, la gaine du grand droit, la ligne blanche, l’ombilic. De chacune d'elles nous ne donnerons qu'une description sommaire, renvoyant le lecteur pour de plus amples détails, surtout en ce qui concerne les applications medico-chirurgicales, aux traités d'anatomie topographique.

La paroi abdominale antérieure est traversée, à sa partie inféro-interne, par le cordon spermatique chez l'homme, par le ligament rond chez la femme. On désigne sous le nom de canal inguinal l'espace qu'occupent ces organes dans leur traversée pariétale.

­On donne ce nom de ligne blanche a une lame fibreuse, ou plus exactement tendineuse, qui occupe, sur la ligne médiane, l'espace compris entre les muscles grands droits. En haut, elle fait suite à l'appendice xiphoïde du sternum et s'insère, en bas, sur le bord supérieur de la symphyse pubienne.

L'arcade crurale et le fascia iliaca sont intimement fusionnés à leur partie externe, depuis l'épine iliaque antero-superieure jusqu'à 4 ou 5 minimètres en dedans de cette épine.

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion