Péricarde

Le péricarde (autour, et cœur) est un sac fibro-séreux, enveloppant le cœur et l’origine des gros vaisseaux qui en partent.

Decscription anatomique de la vascularisation et de l'innervation du péricarde.

Tandis que le cœur, grâce à sa séreuse, est entièrement libre dans la cavité que lui donne le sac fibreux du péricarde, celui-ci se trouve relié aux organes et aux parois de la cavité thoracique par son insertion directe sur les vaisseaux et, d’autre part, par les expansions fibreuses qui se détachent de sa surface extérieure et qui ont pour effet de compléter sa fixité.

Le péricarde dérivé de la grande cavité pleuro-péritonéale est une séreuse. Il comprend donc un feuillet viscéral et un feuillet pariétal.

Le sac fibreux du péricarde mesure de 12 à 14 centimètres de hauteur. Sa largeur, qui atteint 13 ou 14 millimètres au niveau du quatrième espace intercostal (où elle est maxima), n’est plus, au niveau du deuxième espace, que de 7 ou 8 centimètres.

Le péricarde proprement dit, analogue en cela à toutes les séreuses, a la forme d'un sac sans ouverture enveloppant le cœur sans le contenir dans sa cavité. Si nous jetons les yeux sur la figure suivante, qui représente schématiquement une coupe sagittale du cœur, nous constatons que la séreuse revêt régulièrement le cœur depuis son sommet jusqu'à sa base ; là, nous la voyons se réfléchir en dehors, passer sur la surface intérieure du sac fibreux et la tapisser de haut en bas dans toute son étendue. La séreuse péricardique se compose donc de deux feuillets, l’un interne ou viscéral, l’autre externe ou pariétal, immédiatement appliqués l’un contre l’autre et se fusionnant réciproquement au niveau de la base du cœur : c’est, comme on le voit, le bonnet de coton classique, replié sur lui-même, qui enveloppe la tête sans la contenir dans sa cavité.

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion