Ostéologie - les os du corps humain

La colonne vertébrale

Caractéristiques générales d'une vertèbre

Thorax

  • Les côtes

    Anatomie des cotes Les côtes sont des os plats, de forme allongée, qui se détachent de chaque côte de la colonne thoracique et se dirigent à la façon d'arcades vers la partie antérieure du tronc: au nombre de vingt-quatre, douze pour chaque côté, elles sont désignées sous les noms de première, deuxième, troisième, etc., en comptant de haut en bas. Les sept premières arrivent jusqu'au sternum: on les appelle côtes sternales ou vraies côtes les cinq dernières n'arrivent pas jusqu'au sternum ce sont les fausses côtes ou côtes asternales. Les fausses côtes sont elles-mêmes divisées en deux groupes: les huitième, neuvième, dixième, unies en avant au cartilage costal sus-jacent, sont appelées les fausses cotes proprement dites ; les onzième et douzième, dont l'extrémité antérieure reste libre et se perd dans l'épaisseur des parois de l'abdomen, sont dites côtes flottantes. Nous avons déjà parlé de cette division en traitant du développement du squelette du thorax.
  • Caractères communs aux côtes

  • Caractères propres a certaines côtes

  • Cartilages costaux

     

     

Le crâne

Les os du crâne

Les os de la face

Attaché a la moitié antérieure de la base du crâne, le squelette facial est décomposable en deux portions ou massifs le massif supérieur est formé par treize os unis entre eux par engrènement ou par suture harmonique, le massif inférieur, ne comprenant qu'un seul os, impair et médian, le maxillaire inférieur forme la mâchoire inférieure.
Des treize os, formant le massif facial supérieur, un seul, le vomer, est impair et médian les autres, pairs et latéraux, sont au nombre de six pour chaque côte le maxillaire supérieur, le palatin, le malaire, l'os nasal, le lacrymal, et le cornet inférieur.
Nous décrirons: chacun des os du squelette facial, la face en général et quelques régions communes au crâne et a la face.

 

Ostéologie du Membre supérieur

Membre inférieur

  • Métatarse

  • Phalanges

Les os nasaux (Anglais : the nasal bones), ou os propres du nez, au nombre de deux, sont situés de chaque côté de la ligne médiane; ils occupent l'espace compris entre les apophyses nasales du maxillaire supérieur, .et l’échancrure nasale du frontal .Ils forment le squelette de la voûte du nez et répondent par leur bord libre à l'orifice externe des fosses nasales.

Le malaire (os jugal, zygomatique, de la pommette) est un os d'union entre le maxillaire supérieur et les os qui forment la partie antérolatérale de la botte crânienne. En effet, d'une part, il repose largement sur le sommet de la pyramide maxillaire, qu'il semble prolonger en dehors et en haut et, d'autre part, il se bifurque en apophyses ou angles qui vont s'articuler en arrière avec le temporal, en dedans avec la grande aile du sphénoïde, en haut avec le frontal.

L'os occipital (Lat : os occipitis ; Ang :occipital bone) forme la partie postéro-inférieure de la boîte crânienne ; situé sur la ligne médiane, il se compose : d'une partie antérieure épaisse et étroite, le corps de l'occipital ou apophyse basilaire; d'une partie postérieure, large et mince, l’écaille de l’occipital ; de deux pièces osseuses, les masses latérales de l'occipital ou occipitaux latéraux, qui unissent de chaque côté le corps à l’écaille, circonscrivant ainsi un grand trou, le trou occipital qui met en communication la cavité crânienne et le canal vertébral. Cette division de l'occipital, commode pour la description de l'os, est justifiée par le développement et l'anatomie comparée elle permet seule de donner une description complète et compréhensible de l'os.

L'ethmoïde (anglais : ethmoid) est essentiellement formé par deux lames osseuses, l'une verticale et médiane, l'autre horizontale, coupant à angle droit la première, en un point voisin de l'extrémité supérieure de celle-ci, et par des masses celluleuses latérales, appendues à la lame horizontale.

L'os frontal à la forme d’une coquille, et se compose de deux parties-une partie verticale, l’écaille du frontal, correspondant à la région du front ; et une partie orbitale ou horizontale, qui entre dans la formation des toits des cavités orbitales et nasales.

Le maxillaire supérieur forme la piè­ce principale du massif facial supérieur, uni, sur la ligne médiane, par une apophyse horizontale, avec son homonyme du côté opposé, il limite avec lui la cavité des fosses nasales, que l'ethmoïde vient fermer en haut. D'autre part, les maxillaires réunis forment la mâchoire supérieure, dont le contour inférieur présente une arcade sur laquelle sont implantées des dents.-Enfin, le maxillaire supérieur envoie des prolongements ou apophyses qui vont s'articuler avec le frontal et d'autres os de la face

­

Le pariétal (paries, paroi ; anglais :The parietal bone) est un os plat, de figure quadrilatère, fortement bombé vers l'extérieur réuni sur la ligne médiane avec son homonyme de l'autre côté par une suture sagittale, il forme avec lui une partie notable, un peu plus du tiers, de la voûte crânienne.

Le palatin est un os plat, de forme assez irrégulière; interposé entre l'apophyse ptérygoïde et la tubérosité du maxillaire supérieur, il continue en arrière la face nasale de cet os. Il est essentiellement composé de deux lames osseuses, soudées à angle droit: l'une de ces lames, verticale ou nasale, prend part à la formation du tiers postérieur de la paroi externe des fosses nasales l'autre, horizontale et transversale, forme le tiers postérieur de la voûte palatine.

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion