Origine et distribution des nerfs du plexus cervical

Les nerfs du plexus cervical se détachent soit directement des branches antérieures cervicales, soit des anses anastomotiques qui unissent ces branches. On trouvera plus loin, résumée sous forme de tableaux, la disposition la plus fréquente de ces nerfs en ce qui concerne leur origine et leur constitution radiculaire. Au point de vue descriptif, nous les diviserons en : branches superficielles ou cutanées dont l'ensemble est encore désigné sous le nom de plexus cervical superficiel, et en : branches profondes qui par leur réunion constituent le plexus cervical profond. 

Syn. : Nerfs sus-claviculaires ou nerfs supra-claviculaires, Henle, Schwalbe ; branche sus-acromiale et branche sus-claviculaire, Sappey.

Nous réunissons sous ce titre, les branches descendantes du plexus cervical superficiel.

Syn. : Nerf auriculaire cervical ou postérieur : nerf sous cutané supérieur du cou. Beck, Valentin ; grand nerf auriculaire, Anat. Nom.

Syn. : Branche occipitale externe, Cruveilhier; nerf petit occipital, Anat. Nom.

Syn. : Nerf cervical superficiel, Cruveilhier; nerf sous-cutané moyen du cou. Bock, Valentin; nerf cutané du cou, Anat. Nom.

Les branches descendantes sont les plus importantes tant au point de vue de leur volume, que de leurs fonctions. Elles sont au nombre de deux : 1° la branche descendante interne; 2° le nerf phrénique.

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion