Nerfs rachidiens

Au sortir du trou de conjugaison chaque nerf rachidien se divise en deux branches, l’une postérieure ou dorsale, l'autre antérieure ou ventrale. Les caractères communs que présentent les branches dorsales, et leur disposition régulière dans les diflérentes régions de la colonne vertébrale peruiettent de les réunir dans un même chapitre. Nous étudierons donc successivement : 1° les branches postérieures ; 2° les branches antérieures des nerfs rachidiens.

Le plexus sacro-coccygien est issu des branches antérieures des 4e et 5e nerfs sacrés et du nerf coccygien.

Syn. : Nerf cervical superficiel, Cruveilhier; nerf sous-cutané moyen du cou. Bock, Valentin; nerf cutané du cou, Anat. Nom.

Les branches postérieures ou dorsales des nerfs mixtes sont destinées à la peau et à la musculature de toute la région postérieure du corps depuis l'occipital jusqu'à la pointe du coccyx. Leur nombre est égal à celui des nerfs rachidiens, on en compte donc 31 paires ; à part trois ou quatre exceptions, ces branches sont d'un diamètre très notablement inférieur à celui des branches antérieures ou ventrales. En général, elles tirent leur origine, au niveau de l'orifice externe du trou de conjugaison, du nerf mixte résultant de la fusion des racines antérieures et postérieures. Dans certains cas, qui ne sont pas rares d'ailleurs, on peut voir la branche postérieure, de même que la branche antérieure, se constituer par l’accolement de quelques faisceaux de fibres issus des deux racines ; il n'existe pas alors un véritable tronc radiculaire, puisque celui-ci se trouve décomposé en un nombre variable de petits troncs distincts.

Syn. : Branche occipitale externe, Cruveilhier; nerf petit occipital, Anat. Nom.

Les branches postérieures des nerfs cervicaux sont au nombre de huit; elles se détachent des troncs radiculaires, la première dans l'espace compris entre l'occipital et l'atlas, la huitième au niveau du trou de conjugaison limitépar la septième vertèbre cervicale et par la première dorsale.

On compte six sortes de branches externes, ce sont : 1 le nerf du muscle Droit latéral ; 2 le nerf du muscle Sterno-mastoïdien; 3 les nerfs des muscles Scalènes ; 4  les nerfs du muscle Trapèze; 5 le nerf du muscle Angulaire ; 6 le nerf du muscle Rhomboïde.

Comme les branches constituantes du plexus cervical, et en particulier les deux premières, affectent des rapports différents, il importe de donner une description spéciale de chacune d'elles.

Les branches descendantes sont les plus importantes tant au point de vue de leur volume, que de leurs fonctions. Elles sont au nombre de deux : 1° la branche descendante interne; 2° le nerf phrénique.

Syn. : Nerfs sus-claviculaires ou nerfs supra-claviculaires, Henle, Schwalbe ; branche sus-acromiale et branche sus-claviculaire, Sappey.

Nous réunissons sous ce titre, les branches descendantes du plexus cervical superficiel.

Les branches internes sont au nombre de trois : 1° le nerf du Petit Droit antérieur ; 2° le nerf du grand Droit antérieur; 3° le nerf du Long du cou.

Syn. : Nerf auriculaire cervical ou postérieur : nerf sous cutané supérieur du cou. Beck, Valentin ; grand nerf auriculaire, Anat. Nom.

On désigne sous le nom de plexus brachial l'entrelacement nerveux que forment, avant leur distribution périphérique, les branches antérieures des quatre dernières paires cervicales et de la première dorsale.

(Branches antérieures des 5e , 6e, 7e, 8e nerfs cervicaux et 1er nerf dorsal.)

Mode de constitution du plexus

En débouchant des trous de conjugaison et des espaces intertransversaires, les cinq branches constitutives du plexus brachial se comportent de la façon suivante. — La cinquième cervicale, très obliquement descendante, s'unit avec la sixième pour former un cordon unique, lequel se bifurque bientôt en deux branches, l'une supérieure, l'autre inférieure ; il en résulte un X majuscule renversé. — De même la première dorsale, obliquement ascendante, s'unit à la huitième cervicale dont la direction est à peu près transversale, pour former un deuxième cordon qui se partage lui aussi en deux branches, l'une supérieure, l'autre inférieure. Il en résulte un nouvel x renversé, situé au-dessous du premier. — Entre ces deux X nerveux chemine isolément la septième cervicale jusqu'au niveau de la première côte. Là, elle se divise en deux branches à la manière d'un Y renversé : la branche supérieure se réunit à la branche de bifurcation inférieure de l'X qui est au-dessus ; la branche inférieure s'unit de même avec la branche de bifurcation supérieure de l'X qui est au-dessous.

Voilà la description, assurément bien simple et toute schématique, qu'on trouve dans presque tous les livres. On la rencontre plus rarement sur les sujets, où le mode de constitution du plexus brachial est en réalité beaucoup plus compliqué. Il suffit, pour s'en convaincre, de jeter un coup d'œil sur un certain nombre de préparations ou de dessins faits d'après nature. On y constatera presque toujours une intrication tellement complexe qu'elle se prête difficilement à une analyse claire et précise ; elle s'y prête d'autant moins qu'elle est sujette à des variations individuelles fort nombreuses.

Situation et rapports

Considéré dans son ensemble, le plexus brachial représente assez bien un triangle dont le sommet tronqué occupe le creux axillaire et dont la base, située sur les côtés de la colonne vertébrale, correspond exactement à la série des trous de conjugaison qui livrent passage à ses cinq branches constitutives.

 

Schéma indiquant le mode de constitution du plexus brachial.

(Les branches légèrement teintées représentent les branches terminales ; les autres, les branches collatérales.)

CIV , CV , CVI , CVII, CVIII , quatrième, cinquième, sixième, septième et huitième paires cervicales. DI, DII, première et deuxième paires dorsales.

Pour se rendre de la colonne vertébrale à la région de l'aisselle, le plexus brachial passe au-dessous de la clavicule, de telle sorte qu'on peut, au point de vue de ses rapports, le diviser en trois portions : une portion sus-claviculaire ou cervicale, une portion rétro-claviculaire, une portion sous-claviculaire ou axillaire.

Au cou

Le plexus brachial traverse le triangle sus-claviculaire, dont il occupe de préférence l'angle postéro-inférieur. Il repose là sur le scalène postérieur et se trouve recouvert à la fois par le muscle omohyoïdien, par les deux aponévroses cervicales moyenne et superficielle, par le peaucier du cou et enfin par la peau. L'artère cervicale profonde le croise de bas en haut et traverse quelquefois l'une de ses mailles.

En arrière de la clavicule

En arrière de la clavicule, le plexus est séparé de cet os par le muscle sous-clavier, revêtu de son aponévrose. D'autre part, il repose sur la première côte et sur la digitation supérieure du muscle grand dentelé.

Dans l’aisselle

Dans l’aisselle, enfin, le plexus brachial est situé en arrière des deux muscles pectoraux et en avant du tendon du muscle sous-scapulaire, qui le sépare de l'articulation de l'épaule.

Les rapports du plexus brachial avec l'artère sous-clavière et l'artère axillaire qui lui fait suite, sont les suivants. Dans l'intervalle compris entre les deux scalènes, l'artère est située à la partie inférieure du plexus et un peu en avant de lui. Plus bas, en arrière de la clavicule, elle est placée directement en avant de la partie moyenne du plexus. Dans l'aisselle, enfin, elle chemine au milieu des cordons nerveux et s'engage notamment, comme nous aurons l'occasion de le voir plus tard, entre les deux branches d'origine du nerf médian.

Anastomoses

Le plexus brachial s'anastomose à différentes hauteurs :

Avec le plexus cervical

Avec le plexus cervical, par une branche qui descend de la quatrième cervicale à la cinquième.

Avec le grand sympathique

  1. Avec le grand sympathique, sur deux points :par un ou deux filets, qui, de la cinquième et de la sixième paires, se rendent au ganglion cervical moyen ;
  2. par quatre autres filets, qui se détachent des sixième, septième, huitième cervicales et première dorsale et se jettent dans le nerf vertébral, l'une des branches du ganglion cervical inférieur.

Avec le deuxième nerf intercostal

Avec le deuxième nerf intercostal, par un rameau généralement très grêle, qui, de ce nerf, se rend à la cinquième branche d'origine du plexus brachial, en croisant obliquement la deuxième côte. Ce rameau anastomotique a été rencontré par Cunningham 27 fois sur 37 sujets.

Distribution.

Les branches fournies par le plexus brachial, abstraction faite de quelques rameaux très grêles qui se perdent dès leur origine dans les muscles scalènes (nerfs des scalènes), sont au nombre de dix-huit. On les divise, pour la commodité de l'étude, en deux groupes :

  1. Branches collatérales ;
  2. Branches terminales.

Nous les étudierons séparément dans deux paragraphes distincts.

Forum anatomie

Super User
New Member
complexe articulaire de l'épaule
bonsoir, pourquoi parle t'on de complexe articulaire pour l'épaule? Je ne co...
32605 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le mardi 16 décembre 2014
Super User
New Member
ligament
Bonjour un ligament peut-il être intra capsulaire ?...
22726 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le mardi 14 octobre 2014
Pierre
Pas de rang
Pacchioni
Où se trouve le foramen de Pacchioni?...
1178 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le lundi 13 avril 2020
christophe
New Member
indice de Hirtz
Bonjour, je sais que l'indice de Hirtz sert à mesurer la mobilité thoracique mai...
11731 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le samedi 14 mars 2015
  • #médecine
  • #Anatomie
sylvain
New Member
rugine
quelqu'un sait ce que "ruginer" peut dire? et dans quel cas la "r...
8128 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le dimanche 15 mars 2015
  • #médecine

QCM d'anatomie

Le cubitus ou ulna
Questionnaires à propos du cubitus.
L'humérus
Questions à propos de l'humérus.
QCM Anatomie de l'estomac
5 QCM concernant l'anatomie de l'estomac.
Ostéologie de l'épaule 3, la scapula 1
Chaque QCM a au moins une proposition juste, et au moins une fausse. (y compris la proposition E) Chaque QCM n'a qu'une seule et unique combinaison correcte.
ostéologie de l'épaule 4, scapula 2
Chaque QCM a au moins une proposition juste, et au moins une fausse. (y compris la proposition E) Chaque QCM n'a qu'une seule et unique combinaison correcte.
Ostéologie de l'épaule 2, la clavicule
Chaque QCM a au moins une proposition juste, et au moins une fausse. (y compris la proposition E) Chaque QCM n'a qu'une seule et unique combinaison correcte.
La scapula (omoplate)
Questionnaire à propos de la scapula (omoplate)

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion