Myologie

A l’exception des muscles peauciers qui, par l’une de leurs extrémités tout au moins, s’attachent à la face profonde du tégument externe, la plupart des muscles striés s’insèrent par leurs deux extrémités sur des pièces squelettiques, qu’ils sont destinés à mouvoir.

Sur le plan général, on peut décrire les muscles selon leur situation, leur nombre, leur poids et leur direction. 

Nous comprenons sous ce titre d'annexes : 1° les aponévroses, qui recouvrent les muscles ou même les enveloppent entièrement

Les muscles masticateur peuvent être goupés en muscle élévateur et abaisseurs.

Le muscle, chez l’homme, a une densité moyenne de 1055.

Aplati, épais, disposé en éventail dont les fibres convergent de la fosse iliaque vers le grand trochanter, recouvert par le grand fessier à sa partie postérieure, recouvrant le petit fessier, le moyen fessier (M. glutoeus médius) répond par sa plus grande étendue à l'épaisse aponévrose intermédiaire au grand fessier et au tenseur du fascia lata. On peut considérer cette aponévrose, comme représentant la partie moyenne atrophiée d'un deltoïde fessier constitué par le grand fessier, le tenseur du fascia lata et l'aponévrose intermédiaire.

Le tendon, qu’il soit long ou court, cylindrique ou aplati, s’unit par l’une de ses extrémités avec le corps musculaire correspondant ; par l’autre, il s'inséré sur des formations diverses qui, suivant le cas, sont une pièce osseuse, un cartilage, une aponévrose, etc.

Le muscle obturateur externe (M. obturator externus) est aplati et étalé en éventail au-devant du trou sous-pubien, comme l'obturateur interne l'est en arrière.

Les muscles striés, se composent chacun de deux parties bien distinctes : 1° une partie rouge, molle, contractile, constituant le muscle proprement dit ; 2° une partie blanchâtre, ferme et non contractile, formant le tendon.

Triangulaire, aplati, rayonné en éventail à demi déployé, recouvert par le moyen fessier, recouvrant la partie inférieure de la fosse iliaque externe, le petit glutéal ou Petit fessier naît, par des fibres charnues, de toute la partie de la fosse iliaque externe, située entre la ligne demi-circulaire antérieure et les attaches supérieures de la capsule coxo-fémorale, jusqu'à la partie antérieure du pourtour de la grande échancrure sciatique.

Les muscles se caractérisent par leurs formes, leurs insertions et leurs rapports. Ces caractéristiques sont parfois sujettes à variation.

Le grand fessier (M. glutoeus maximus), le plus volumineux des muscles du corps, est rhomboïdal, large, aplati: fort épais. 3 à 4 cm. en moyenne, il est formé de gros faisceaux obliques, comme le deltoïde qu'il représente partiellement au membre inférieur. C'est le plus superficiel des trois muscles fessiers. Son développement, en rapport avec l'attitude bipède, est remarquable dans l'espèce humaine.

Connexion