Muscles sus-hyoïdiens

Les muscles sus-hyoïdiens, tous situés au-dessus de l'os hyoïde, sont, comme les muscles sous-hyoïdiens, au nombre de quatre. Ce sont : le digastrique, le stylo-hyoïdien et le génio-hyoïdien.

Faisceau musculaire décrit par Macalister, le plus souvent rubané, unilatéral ou bilatéral, s'étendant de l'os hyoïde à la symphyse du menton.

Le muscle stylo-hyoïdien est un muscle fort grêle, fusiforme, qui s'étend obliquement de l'apophyse styloïde a t'os hyoïde, en dedans et au-dessus du ventre postérieur du digastrique.

Le muscle génio-hyoïdien, situé au-dessus du précédent, est un petit muscle de forme cylindroïde, qui s'étend, à droite et à gauche de la ligne médiane, de l'os hyoïde à la symphyse du menton.

Le muscle digastrique s'étend de la base du crâne a l'os hyoïde et de là, a la partie moyenne du maxillaire inférieur. Il représente dans son ensemble comme une longue arcade, dont la concavité, dirigée en haut, embrasse à la fois la glande parotide et la glande sous-maxillaire.

Le muscle mylo-hyoïdien est situé au-dessus du ventre antérieur du digastrique, c'est un muscle aplati et irrégulièrement quadrilatère, constituant avec celui du côté opposé le plancher de la bouche.

Connexion