Muscles de la tête

Envisagés dans leur ensemble. les muscles qui occupent la région de la tête peuvent être divisés en trois groupes. Les uns, en rapport avec la mobilité des téguments, s'insèrent, par une de leurs extrémités au moins, sur la surface profonde de la peau. D'autres, en rapport avec les mouvements du maxillaire inférieur, s'attachent d'une part sur ce dernier os et, d'autre part, sur le crâne. D'autres, enfin, annexés aux organes des sens, occupent la cavité orbitaire, se dissimulent profondément dans l'épaisseur du rocher ou constituent la majeure partie de la langue. Renvoyant l'étude de ce dernier groupe aux organes des sens, nous décrirons ici :

  • Les muscles masticateurs,
  • Les muscles peauciers de la tête. 

Le petit zygomatique est une petite bandelette musculaire, qui s'étend de la région de la pommette à  la peau de la lèvre supérieure.

Le canin est un muscle quadrilatère, situe dans la fosse canine, au-dessous et un peu en dehors du précédent.

Le grand zygomatique est, comme le muscle petit zygomatique, un muscle rubané qui s'étend obliquement de la pommette à  la commissure des lèvres.

Plus volumineux que le précédent, en dehors duquel il est situé, l'élévateur propre de la lèvre supérieure est un muscle rubané, étendu du rebord orbitaire à  la lèvre supérieure.

Le muscle labial ou orbiculaire des lèvres est disposé tout autour de l'orifice buccal à  la manière d'une ellipse dont le diamètre se dirige transversalement d'un côté à  l'autre.

Situé au-dessous et en dedans du précédent, le carré du menton (fig. 604,8) est un muscle de forme quadrangulaire, s'étendant du maxillaire inférieur à  la lèvre inférieure.

Les deux houppes du menton sont deux petits muscles conoïdes, situés de chaque côté de la ligne médiane, entre la partie supérieure de la symphyse mentonnière et la saillie du menton.

Santorini a décrit sous ce nom (risorius novus) un petit muscle triangulaire, généralement très mince, qui est situé sur les côtés de la face.

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion