Muscles de la main

La musculature intrinsèque de la main ou de son équivalent dans la série des mammifères, est représentée ordinairement par un système de petits muscles, interposés aux tiges métacarpiennes, et ayant la valeur morphologique de nos interosseux. Chez les animaux dont les doigts extrêmes acquièrent une mobilité plus marquée et des fonctions plus importantes, on voit apparaître à leur niveau un groupe de muscles nouveaux, qui peuvent être regardés comme un produit plus ou moins direct des interosseux annexés à ces doigts, cette spécialisation de la musculature des doigts extrêmes acquiert son maximum de développement chez les anthropoïdes et chez l'homme.

Chez ce dernier, les muscles de la main sont répartis en trois groupes : un groupe externe, annexé au pouce, formé par les muscles de l'éminence thénar; un groupe moyen ou profond constitué par les interosseux; un groupe interne, annexé au petit doigt et qui forment les muscles de l'éminence hypothénar.

 

 

 

Le muscle court fléchisseur du petit doigt (M. flexor digiti quinti brevis) est beaucoup plus grêle que le muscle abducteur du petit doigt, en dedans duquel il est situé.

Au nombre de quatre, les muscles interosseux dorsaux, désignés sous les noms de premier, deuxième, troisième et quatrième, occupent les espaces correspondants.

Le muscle opposant du petit doigt (M. opponens digiti quinti) sous-jacent au muscle court fléchisseur du petit doigt et au muscle abducteur du petit doigt, est de forme triangulaire.

Les interosseux sont innervés par la branche profonde du cubital qui fournit trois rameaux à direction descendante pour les trois derniers interosseux palmaires et quatre rameaux perforants qui s'enfoncent entre les deux chefs des interosseux dorsaux et viennent émerger à la face dorsale où ils s'anastomosent avec les nerfs cutanés de la région. Ledouble pense que, chez l'homme, comme chez les anthropoïdes, le premier interosseux palmaire est innervé par le médian. Ceci n'étonne pas si l'on songe que ce muscle n'est pas un homologue des autres interosseux, mais constitue le chef interne du court fléchisseur (Voy. Court fléchisseur). Cependant, chez un chimpanzé, Hepburn (Journ. of and phys., janvier 1892, p. 171, 173) a vu ce faisceau innervé par le cubital. Quant à Brooks, il déclare n'avoir pu, chez l'homme, déterminer le mode d'innervation de ce faisceau.

Les muscles de l'éminence hypothénar sont innerves par le cubital.

La plupart des anatomistes français et étrangers décrivent seulement trois interosseux palmaires (M. interossei volares), considérant que l'interosseux du premier espace est représenté par l'adducteur du pouce. Or, dans cet adducteur, on peut constamment retrouver une portion qui, par ses insertions, reproduit très exactement tous les caractères des interosseux palmaires.

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion