Médecine

 P1.jpg


Georg Simon Ohm, (16 mars, 1787 - 7 juillet, 1854), physicien allemand, né à Erlangen.Il a exercé une importante influence sur le développement de la théorie et les applications du courant électrique. Son nom a été introduit dans la terminologie de l'électricité dans la loi d'ohm qui est la proportionnalité entre l'intensité et de la tension dans une résistance, et adopté comme l'unité internationale SI de la résistance électrique, l'ohm (symbole Ω).

 

Gerhard Johannes Paul Domagk (30 Octobre 1895 –  24 avril 1964) bactériologiste Allemand, prix Nobel de médecine en 1939 pour sa découverte des sulfamides.

Certaines infections génitales sont d'origines exogènes, dues a une relation sexuelle, se sont les maladies sexuellement transmissibles (M.S.T) telles que : la syphilis, la gonococcie, le chlamydiae). Mais d'autre sont d'origine endogène du a un déséquilibre de la flore bactérienne vaginale comme la vaginose bactérienne.


Johann George Wirsung
(1598-1649) pratiquait des dissections à Johann Vesling’s  à Padoue. Il
aurait découvert le canal en Mars 1642 durant la dissection de Zuane
Viaro della Badia, un homme d'environ 30 ans reconnu coupable de
meurtre et pendu sur la place des Vins, le 1 er mars 1642.

La méningite

 

La méningite est une inflammation des méninges. Elle peut être due à la présence de bactéries mais elle peut également être d’origine carcinomateuse, virale, ou encore provoquée par des maladies systémique.

Paul Sabatier est né le 5 novembre 1854, à Carcassonne.
Reçu à l'Ecole Normale Supérieure, il fut admis à l'agrégation de sciences physiques, n°1 de sa promotion, à 23 ans.
Prix Nobel de chimie en 1912.

La pathogénicité d’une bactérie est sa capacité à provoquer une infection, c’est sa virulence.


American pathologist.

L'étude des bactéries, et leur identification nécessite leur mise en culture. La physiologie bactérienne va permettre d'optimiser les conditions d'analyse des bactéries, mais aussi d'identifier les moyens les plus efficaces pour lutter contre leur prolifération.

La coproculture est la mise en culture des selles pour rechercher et identifier des bactéries pathogènes (donc responsables de diarrhées).

 

Autrefois le terme de coproculture était destiné à la bactériologie ; aujourd'hui, son champ d'application s'élargit aussi à la virologie et la parasitologie.

Les pneumopathies peuvent avoir différentes origines.

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion