Les dents

Les dents (allem. Zähne, ang. Teeth) sont des organes blanchâtres, durs, calcaires, de consistance pierreuse, implantés sur le bord libre ou alvéolaire des deux maxillaires supérieur et inférieur. Instruments immédiats de la mastication, elles ont pour fonction de diviser les aliments pour les rendre plus accessibles à l’action des sucs digestifs. Elles ont un rôle accessoire dans la phonation et participent à l’esthétique de la bouche et de la face. Par leurs caractères extérieurs, les dents ont beaucoup d’analogie avec les os, et pendant longtemps elles ont été décrites avec le squelette. Mais cette analogie n’est qu'apparente : nous savons aujourd’hui, par leur développement, qu’elles dérivent de la muqueuse buccale et qu’elles constituent des productions épidermiques au même titre que les ongles et les poils.

Nous examinerons successivement : le nombre des dents ; leur situation ; leur direction ; leurs moyens de fixité.

Morphologiquement, toutes les dents se rattachent à un même type primordial, qui est le cône ou cuspide. La structure des dents peut être comprise comme dérivant de modifications d’un seul cône ou de combinaisons de deux ou plusieurs cônes fusionnés.

Tout en présentant les caractères généraux que nous venons d’indiquer, les dents sont loin de se ressembler. Elles diffèrent, au contraire, sensiblement les unes des autres et, à cet effet, on les a divisées en quatre groupes, qui sont, en allant de la ligne médiane à la partie postérieure du maxillaire : les incisives, les canines, les petites molaires ou prémolaires, les grosses molaires ou tout simplement les molaires.

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion