L’adénome prostatique et le cancer de la prostate concernent essentiellement l’homme de plus de 50 ans.

Contre le cancer de la prostate, un nouveau traitement va être essayéen Angleterre.

Il s'agit de donner aux patients un virus génétiquement modifié pour amener un certain gène dans les cellules cancéreuses.

Ce gène active localement un médicament anti-cancéreux, permettant un effet curatif sans trop d'effets adverses. Encore une approche dans la voie intéressante d'activation locale, pour éviter trop d'effets néfaster par diffusion générale du médicament.

On apprendà l'instant que le baron des médias, Rupert Murdoch, est atteint d'un cancer de la prostate.

Ce cancer est de bon pronostic, et comme le célèbre golfeur Arnold Palmer, Murdoch va vivre avec sans trop de problèmes.



Cet article d'Healthscoutsouligne l'implication morale des femmes, et de l'entourage des patients souffrants de cette pathologie.

Actuellement les familles des patients ne sont pas prise en charge psychologiquement.

Il manque aussi une information au patient sur le retentissement du cancer de la prostate sur son espérance de vie, en général très peu modifiée, alors que les patients n'entendent que le mot "CANCER" et se voient déjà morts.

Peut-être que d'ici quelques années des systèmes de soutient à l'entourage et de prise en charge globale, tels qu'ils existent aux États-Unis, verront le jour au pays ?

Comme rapporté par MSNBC.com, des volontaires sont en train d'essayer un vaccin contre le cancer de la prostate.

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion