Anatomie

La radioscopie du cœur et des gros vaisseaux de la base permet des constatation anatomiques et physiologiques de ces organes sur le vivant ; elle est devenue un procédé clinique usuel. L’interprétation des images constatée sur le vivant a paru, parfois, assez délicate.

La forme de l’oreillette droite est tellement irrégulière qu’on ne peut la comparer a aucun objet géométrique. Elle forme un sac à parois relativement minces avec des reliefs ou des excavations répondant aux veines qui y aboutissent.

Le ventricule droit à la forme d’une pyramide triangulaire dont le sommet est dirigé en bas, du côté de la pointe du cœur. Nous pouvons en conséquence lui considérer trois parois, trois bords, un sommet et une base. Nous décrirons tout d’abord ces différentes régions, puis nous examinerons dans son ensemble la cavité même du ventricule.

L’oreillette gauche du cœur est un peu plus petite que l’oreillette droite. Elle se présente, comme nous l’avons vu, sous la forme d’un sac, allongé transversalement, situé sur un plan postérieur à celui de l’oreillette droite, auquel aboutissent quatre diverticules divergeant, deux à droite et deux à gauche, les veines pulmonaires.

Le ventricule gauche se trouve situé à gauche, en arrière et un peu au-dessus du ventricule droit.

La cloison inter-auriculaire du cœur est une lame irrégulièrement quadrilatère, séparant l’une de l’autre les deux oreillettes et formant à la fois la face interne de l’oreillette droite et la face interne de l’oreillette gauche. Sur le cœur en place, son orientation est telle que,' de ses deux faces, l’une regarde à droite et en avant, l’autre à gauche et en arrière. Elle répond, sur la face extérieure du cœur, à ce sillon, vertical et légèrement curviligne, que nous présente la face postérieure de l’organe et que nous avons déjà étudié sous le nom de sillon inter-auriculaire.

Chacun des ventricules revêt la forme d’une cavité conoïde dont la hase est postérieure et supérieure (cœur en position normale) et dont le sommet se dirige à gauche en bas et en avant, vers la pointe du cœur.

Les oreillettes surmontent les ventricules. Comparées à ces derniers, elles en diffèrent tout d’abord par leur capacité, qui est moindre, par la minceur relative de leurs parois et par l’absence des colonnes charnues du premier ordre.

La cloison interventriculaire, qui forme à la fois la paroi interne du ventricule gauche et la paroi interne du ventricule droit, a naturellement la forme d’une lame triangulaire dont la base répond aux oreillettes et le sommet à la pointe du cœur. Le cœur étant en place, elle est orientée d’une façon telle que sa face gauche regarde en bas et en arrière ; par contre, sa face droite regarde en haut et en avant. Nous avons déjà vu, en étudiant les ventricules, qu’elle est fortement convexe du côté du ventricule droit, fortement concave, au contraire, du côté du ventricule gauche. De plus, elle est tordue sur son axe vertical à la façon d’une hélice : cette disposition visible sur la figure 41 est nette lorsqu'on examine une série de coupes transversales d’un cœur fixé en contraction.

Classiquement, on donne ce nom à des anneaux fibreux {cercles tendineux de Lawer) qui entourent les différents orifices que nous avons décrits à la hase des ventricules. Ces anneaux sont donc au nombre de quatre : deux pour les orifices auriculo-ventriculaires, l’un droit, l’autre gauche ; deux pour les orifices artériels, aortique et pulmonaire. Il faut y adjoindre encore le septum membraneux.

Nous résumons dans le tableau synoptique suivant les principaux caractères, d’ordre anatomique, qui différencient les deux cavités ventriculaires.

Les fibres musculaires sont les éléments essentiels, les éléments nobles du myocarde ; c’est à elles, en effet, que le cœur doit de remplir ces fonctions mécaniques importantes qui lui ont assigne un rang si élevé dans l’appareil circulatoire. Nous renvoyons le lecteur aux traités d'histologie pour l’étude des fibres cardiaques à l’état d’isolement, mais nous rappellerons ce point fondamental que le myocarde est constitué par des fibres musculaires qui s'anastomosent entre elles.

Forum anatomie

Super User
New Member
complexe articulaire de l'épaule
bonsoir, pourquoi parle t'on de complexe articulaire pour l'épaule? Je ne co...
32125 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le mardi 16 décembre 2014
Super User
New Member
ligament
Bonjour un ligament peut-il être intra capsulaire ?...
22311 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le mardi 14 octobre 2014
Pierre
Pas de rang
Pacchioni
Où se trouve le foramen de Pacchioni?...
860 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le lundi 13 avril 2020
christophe
New Member
indice de Hirtz
Bonjour, je sais que l'indice de Hirtz sert à mesurer la mobilité thoracique mai...
11217 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le samedi 14 mars 2015
  • #médecine
  • #Anatomie
sylvain
New Member
rugine
quelqu'un sait ce que "ruginer" peut dire? et dans quel cas la "r...
7653 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le dimanche 15 mars 2015
  • #médecine

QCM d'anatomie

Le cubitus ou ulna
Questionnaires à propos du cubitus.
L'humérus
Questions à propos de l'humérus.
QCM Anatomie de l'estomac
5 QCM concernant l'anatomie de l'estomac.
Ostéologie de l'épaule 3, la scapula 1
Chaque QCM a au moins une proposition juste, et au moins une fausse. (y compris la proposition E) Chaque QCM n'a qu'une seule et unique combinaison correcte.
ostéologie de l'épaule 4, scapula 2
Chaque QCM a au moins une proposition juste, et au moins une fausse. (y compris la proposition E) Chaque QCM n'a qu'une seule et unique combinaison correcte.
Ostéologie de l'épaule 2, la clavicule
Chaque QCM a au moins une proposition juste, et au moins une fausse. (y compris la proposition E) Chaque QCM n'a qu'une seule et unique combinaison correcte.
La scapula (omoplate)
Questionnaire à propos de la scapula (omoplate)

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion