Le nerf brachial cutané interne, la deuxième des branches terminales du plexus brachial, se détache, comme nous l'avons déjà dit plus haut, de la racine interne du nerf médian. Il tire ses fibres du huitième nerf dorsal et du premier cervical.

Trajet

Situé tout d'abord en dedans et en arrière de l'artère axillaire, le brachial cutané interne vient se placer ensuite en avant de ce vaisseau, en se dirigeant vers le point où la veine basilique vient s'aboucher dans la veine axillaire. Il s'accole alors à cette veine basilique, perfore avec elle l'aponévrose superficielle à l'union du tiers supérieur avec les deux tiers inférieurs du bras, et, devenu sous-cutané, descend verticalement vers le coude.

Distribution

Un peu au-dessous de son origine, le brachial cutané interne fournit un filet cutané brachial (quelquefois deux), qui, après avoir perforé l'aponévrose, se distribue à la peau de la région interne du bras ; on peut suivre ce filet jusqu'au pli du coude. Arrivé au tiers inférieur du bras, un peu au-dessus de l'épitrochlée, le brachial cutané interne se partage en deux branches terminales, l'une postérieure, l'autre antérieure.

Branche postérieure

La branche postérieure ou épitrochléenne passe en arrière de l'épitrochlée, gagne la face postérieure de l'avant-bras et se distribue par de nombreux rameaux à la peau de la région postéro-interne de l'avant-bras, depuis le coude jusqu'au poignet.

Branche antérieure

La branche antérieure ou cubitale, plus volumineuse que la précédente, continue la direction du tronc primitif et atteint le pli du coude. Là, elle se divise en plusieurs rameaux, qui passent, les uns en avant, les autres en arrière de la veine médiane basilique. Ces rameaux descendent verticalement à la face antérieure de l'avant-bras jusqu'au niveau du carpe, et, chemin faisant, recouvrent de leurs divisions secondaires la région antéro-interne de l'avant-bras. Ils se distribuent à la peau de cette région. Constamment la branche de bifurcation antérieure du nerf brachial cutané interne s'anastomose :

  1. à la face antérieure de l'avant-bras, avec les filets terminaux du nerf musculo-cutané ;
  2. un peu au-dessus du poignet, avec un rameau issu du nerf cubital.

En résumé, le nerf brachial cutané interne, nerf exclusivement sensitif, abandonne quelques filets importants à la peau de la région interne du bras, et innerve, à lui tout seul, la peau de la moitié interne de l'avant-bras.

Résumé du nerf brachial cutané interne

Branches collatérales R. cutané du bras.
Branches terminales Br Postérieure ou épitrochléenne.
Br. antérieure ou cubitale

Variétés

Le nerf brachial cutané interne nait quelquefois des septième et huitième nerfs cervicaux, ou bien du premier nerf dorsal, ou bien à la fois de ces trois derniers nerfs. — Il peut, comme son accessoire, s'anastomoser avec les rameaux perforants des deuxième et troisième intercostaux. — 11 fournit quelquefois son accessoire. — Deville (Soc. anat., 1849) l'a vu traverser la veine axillaire. J'ai observé deux faits analogues. — Il fournit au tiers supérieur du bras un filet très grêle (constant d'après Cruveilhier), qui vient se perdre dans la capsule articulaire du coude, un peu au-dessous de l'épitrochlée. — Sa branche postérieure peut venir directement du plexus brachial. — Cette branche postérieure peut être fournie par le cubital. — Elle peut à son tour, plus développée que d'habitude, remplacer, à la main, la branche dorsale du cubital.

D'après Traité d'anatomie humaine par L. Testut.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion