Les branches inférieures ou descendantes du plexus brachial sont au nombre de deux seulement : le nerf du grand dentelé et l'accessoire du brachial cutané interne.

Nerf du grand dentelé

Le nerf du grand dentelé ou nerf thoracique inférieur (7), remarquable par son volume, naît des cinquième et sixième paires cervicales, immédiatement après leur sortie des espaces intertransversaires. Suivant à partir de ce point un trajet verticalement descendant, il chemine tout d'abord entre le scalène postérieur et le plexus brachial, puis sur la face latérale du thorax, dans l'angle dièdre, ouvert en avant, que forment par leur rencontre le muscle sous scapulaire et le muscle grand dentelé. Il se distribue à ce dernier muscle, en fournissant un filet à chacune de ses digitations.

Accessoire du brachial cutané interne

L'accessoire du brachial cutané interne (16) est un nerf à la fois très long et très grêle, situé le long du bord inférieur du plexus brachial et s'étendant depuis la région cervicale jusqu'au coude. Il tire son origine du cordon nerveux qui est formé par la réunion de la dernière cervicale et de la première dorsale. Peu après son origine, il passe sous la clavicule, croise successivement le sous-scapulaire, le grand rond et le grand dorsal, perfore l'aponévrose brachiale pour devenir sous-cutané, s'accole au nerf brachial cutané interne et descend jusqu'au coude, où il se termine en s'anastomosant avec ce dernier nerf.

Plexus brachial, vue antérieure. 

I, II, III, IV, cinquième, sixième, septième et huitième paires cervicales. — V, première paire dorsale. — 1, tronc commun des nerfs de l'angulaire et du rhomboïde. — 2, nerf sus-scapulaire. — 3, nerf du sous-clavier, avec 3', son anastomose avec 4, le phrénique. — 5, nerf du grand pectoral. — G, nerf du petit pectoral, avec 6', son anastomose avec le nerf précédent. — 7, nerf du grand dentelé. — 8, nerf supérieur du sous-scapulaire. — 0, nerf inférieur du même muscle. — 10, nerf du grand rond. — il, nerf du grand dorsal. — 12, nerf musculo-cutané. — 13, nerf médian. — 14, nerf cubital. — 15, nerf brachial cutané interne. — 10, accessoire du brachial cutané interne, avec 16' et 16", ses anastomoses avec les rameaux perforants de 17 et 18, deuxième et troisième nerfs intercostaux. — 19, 20, 21, quatrième, cinquième et sixième nerfs intercostaux. 

Chemin faisant, l'accessoire du brachial cutané interne s'anastomose, dans l'aisselle (16' et 16"), avec les rameaux perforants des deuxième et troisième nerfs intercostaux. Il fournit, au cours de son trajet, de nombreux rameaux sensitifs qui se distribuent à la peau de la face interne du bras.

En résumé, de toutes les branches collatérales du plexus brachial, une seule est sensitive : c'est la dernière, l'accessoire du brachial cutané interne. Toutes les autres sont des branches motrices, destinées aux différents muscles qui avoisinent l'aisselle. Jusqu'ici, nous avons groupé ces branches d'après leur direction et étudié successivement celles qui vont en avant, celles qui vont en arrière, celles qui se portent en bas. Si nous les considérons maintenant au point de vue de la hauteur à laquelle elles se séparent du plexus brachial, nous arrivons à ce groupement nouveau qui complète le précédent :

1° Sept branches naissent au-dessus de la clavicule. Ce sont : le nerf du sous-clavier, le nerf de V angulaire, le nerf du rhomboïde, le nerf sus-scapulaire, le nerf supérieur du sous-scapulaire, le nerf du grand dentelé et ï accessoire du brachial cutané interne.

2° Deux branches naissent au niveau de la clavicule. Ce sont : le nerf du grand pectoral et le nerf du petit pectoral.

3° Trois branches, enfin, naissent au-dessous de la clavicule. Ce sont : le nerf inférieur du sous-scapulaire, le nerf du grand dorsal et le nerf du grand rond.

Variétés

Le mode d'entrelacement des diverses branches constitutives du plexus brachial présente des variations trop nombreuses pour qu'on puisse même les signaler sommairement (Voy., à ce sujet, Kaufmann, Die Variet. d. Plexus brachialis, Giessen, 1864). — Dans un cas observé par Demarquay (Bull. Soc. anat., 1844, p. 7H), une portion du plexus brachial était située en avant du scalène antérieur ; quelques branches même traversaient ce muscle.

Le nerf du sous -clavier peut s'anastomoser (W. Krause) avec un rameau des nerfs des pectoraux. — Le nerf du rhomboïde peut naître du nerf du grand dentelé (Cruveilhier). Il envoie parfois un filet à la digitation supérieure du petit dentelé postérieur et supérieur (Friedländer). — Le nerf sus-scapulaire envoie parfois un filet au scalène postérieur, au petit rond, au sous-scapulaire (W. Krause). — Le nerf du grand dentelé recevait, dans un cas de Cruveilhier, un rameau de renforcement de la septième cervicale. — Le nerf du grand pectoral envoie parfois quelques rameaux cutanés à la peau de la région mammaire. Il envoie aussi très fréquemment un rameau à la portion claviculaire du deltoïde (normal d'après C. Krause et Turner). — Le nerf inférieur du sous-scapulaire peut naître, soit du radial, soit du circonflexe. — L'accessoire du brachial cutané interne peut faire défaut (Weber-Hildebrandt). Son mode d'union avec les rameaux perforants des intercostaux est très variable. J'ai vu plusieurs fois ces deux ordres de rameaux se réunir en plexus à la partie interne du bras.

Résumé des branches collatérales du plexus brachial

3 branches antérieures

N. du sous-clavier
N. du grand pectoral
N. du petit pectoral
7 branches postérieures N. sus-scapulaire
N. de l’angulaire
N. du rhomboïde
N. inférieur du sous-scapulaire
N. du grand dorsal
N. du grand rond
2 branches descendantes N. du grand dentelé
Access, du brachial cutané interne

D'après Traité d'anatomie humaine par L. Testut. 

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion