La tubérosité de la côte est unie à l'apophyse transverse par une arthrodie.

Surfaces articulaires

 

La facette costale, légèrement convexe, à peu près circulaire, occupe la partie interne de la tubérosité. Elle regarde presque directement en arrière sur les cinq premières cotes sur les cotes inférieures, elle regarde en arrière et en bas elle se rapproche d'autant plus du bord inférieur de la côte qu'on l'envisage sur une côte plus inférieure.

 

Les facettes transversaire, légèrement concaves, ont une orientation qui correspond a celle des-facettes tubérositaires elles regardent par conséquent d'autant plus en haut qu'elles sont plus inférieures.

 

De cette situation des surfaces en présence, il suit que, si l'on regarde un thorax par sa partie postérieure, les apophyses transverses débordent les eûtes en haut et sont débordées par elles en bas.

 

Ces surfaces articulaires sont recouvertes d'une mince couche de cartilage, de fibrocartilage d'après Sappey.

 

Moyens d'union

 

Une capsule fibreuse mince maintient les surfaces en contact; elle s'insère au pourtour des facettes articulaires.

 

Elle est renforcée en arrière par un ligament large de 1 centimètre, long de 1 centimètre 1/2 à 2 centimètres, allant de la partie postérieure du sommet de l'apophyse transverse, à la partie supéro-externe, rugueuse, de la tubérosité costale; c'est le ligament transverso-costal postérieur. Transversalement dirigé sur les premières côtes, il devient d'autant plus oblique en haut et en dehors que l'on se rapproche des fausses côtes.

 

A la première côte, ce ligament, très peu développé, est recouvert par le muscle intercostal externe qui s'avance jusqu'au corps vertébral.

 

A sa partie supérieure, la capsule présente souvent un autre épaississement, qui se confond en dehors avec le muscle surcostal correspondant.

 

En avant, la capsule est renforcée par un ligament: ligament tranverso-costal inferieur. Large, mais peu épais, il monte obliquement du bord inférieur de l'apophyse transverse vers le bord inférieur de la côte vers la partie interne, il s'étend au delà de l'articulation unissant le bord inférieur de l'apophyse transverse à la gouttière costale.

 

Ces deux ligaments appartiennent nettement à l'articulation costo-transversaire je ne sais pourquoi l'usage a prévalu de ne décrire à cette articulation qu'un seul ligament, le transverso-costal postérieur, et de placer l'autre, le transverso-costal inférieur, parmi les ligaments qui unissent le col de la côte a l'apophyse transverse. Le contraire, c'est-à-dire grouper ces ligaments autour de l'articulation costo-transversaire, eût été plus juste et plus anatomique.

 

Synoviale

 

Une synoviale très réduite tapisse la face interne de la capsule.

 

Vaisseaux et nerfs

 

Les artères viennent des intercostales et les nerfs des branches postérieures des nerfs spinaux correspondants.

 

Mouvements

 

Ce sont des mouvements de glissement; en raison de l'obliquité du plan articulaire, lorsque les côtes s'élèvent dans l'inspiration, le glissement des côtes se fait de bas en haut et un peu en arrière; il se fait en sens inverse quand la côte s'abaisse dans l'expiration. Dans ces mouvements, les tubérosités costales décrivent un arc de cercle très court dont le centre est situé à l'articulation costo-vertébrale.

 

Varia

 

Les deux et quelquefois les trois dernières côtes ne présentent pas d'articulation costo-transversaire.

­

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion