Le tronc brachio-céphalique, que les anciens anatomistes décrivaient comme constituant la partie initiale de la sous-clavière droite, ou de la carotide primitive droite, est décrit aujourd'hui comme formant le tronc commun de ces de­ux artères.

­

­

Le tronc brachiocéphalique se détache de la crosse de l'aorte au point de jonction de la portion ascendante et de la portion horizontale de cette crosse. Son origine est située en avant et à droite de celle des deux autres bran­ches de la crosse aortique. II finit au niveau de l'articulation sterno-claviculaire, ou il se bifurque en carotide primitive et sous-clavière droite.

Sa longueur est d'environ 3 cm ; son diamètre mesure 14 à 15 mm ; sa direction est oblique de bas en haut et de dedans en dehors.

Rapports

Le tronc brachiocéphalique répond en avant, à la face postérieure du sternum dont il est séparé par le tronc veineux brachio-céphalique gauche, par le thymus chez l'enfant et par son reliquat graisseux chez l'adulte, par les insertions inférieures des muscles sterno-hyoïdien et sterno-thyroïdien. droits; sur sa face antérieure descendent les filets cardiaques venus de la portion cervicale du pneumogastrique droit; en arrière, le tronc brachiocéphalique, répond à la trachée qu'il croise obliquement; entre lui et la trachée descendent les filets cardiaques venus du récurrent et les filets cardiaques nés des ganglions cervicaux du sympathique; en dehors il répond à la plèvre qui le sépare du poumon droit; en dedans, il répond à la carotide primitive gauche, dont il est séparé par un espace angulaire au fond duquel on aperçoit la trachée.

Le tronc brachiocéphalique ne fournit normalement aucune branche collatérale.

Si l'on projette le tronc brachio-céphalique sur le sternum, on voit qu'il chemine derrière la partie droite du manubrium. Son extrémité inférieure est située au niveau d'une ligne horizontale passant par le bord inférieur de l'extrémité sternale des premiers cartilages costaux; son extrémité supérieure est au niveau d'une ligne passant par la partie moyenne de t'interligne sterno-claviculaire. Chez la personne âgée, cette extrémité supérieure se trouve ordinairement reportée plus haut, au niveau du bord supérieur de l'extrémité sternale de la clavicule.

Le tronc brachio-céphalique résulte de la persistance chez l'adulte du segment de la portion ascendante du premier arc aortique sous-jacent à l'abouchement du quatrième arc dans cette portion. Il est l'homologue de la partie supérieure de la portion ascendante de la crosse aortique. 

Variétés

On ne parlera pas ici des cas d'absence, ni des anomalies d'origine du tronc brachio-céphalique, qui ont été étudiées avec les anomalies de la crosse aortique.

La longueur du tronc brachio-céphalique peut être augmentée; on l'a vue atteindre 5 et même 7 centimètres; on l’a vu monter jusqu'à la cinquième vertèbre cervicale ; la carotide primitive était très courte et la sous-clavière avait un long trajet descendant dans la région carotidienne. Anormalement, on a vu naitre du tronc brachiocéphalique la vertébrale droite (ces cas sont les homologues de ceux où la vertébrale gauche nait de la crosse aortique), une thyroïdienne inférieure, une mammaire interne droite, une artère thymique, des petites artères médiastines, péricardiques, diaphragmatiques, trachéales, bronchiques, musculaires et un rameau ascendant, véritable carotide externe.

 D'après traité d'anatomie par P. Poirier.

 

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion